L’exposition européenne

Vendredi 10 Mai, nous sommes allés au comité de jumelage voir une exposition sur l’Europe. En classe, nous avons étudié l’Union Européenne car ce sont bientôt les élections européennes ! En plus, Aya est conseillère municipale et le CME l’a emmenée à Strasbourg pour aller voir les députés européens et le parlement et elle nous en a parlé.

 

                            Photos d’Aya

 Les députés européens

Sur cet atelier, on a fait un jeu pour se présenter devant les animatrices : si on rattrapait le ballon, on devait dire notre prénom et où on aimerait voyager un jour !

 

Sur le 2ème atelier, on a fait un jeu de questions : On avait des post it avec des chiffres 1,2,3 qui nous servaient à répondre aux questions sur les élections européennes comme par exemple « Combien il y a de députés ? Il y en a 751. »

Ensuite, par petit groupe, on devait écrire une ou plusieurs phrases comme si on était député pour inventer une loi. On a écrit par exemple  » Le député fait notre quotidien, il gère l’alimentation, les transports entre pays comme le tunnel sous la Manche »…

Loric et Oliana

Le jeu de l’oie sur la PAC 

La PAC est la Politique Agricole Commune de l’Union Européenne. 70% de l’argent de l’UE est donnée à l’agriculture !!

On a appris des choses en répondant aux questions du jeu de l’oie comme :

C’est de l’huile d’olive, du vin et de l’alcool que l’Europe vend le plus aux autres continents. Il y a beaucoup de gaspillage de salades.                                                        Aujourd’hui, il y a beaucoup d’agriculteurs âgés et c’est pour cela que l’UE donne de l’argent aux jeunes agriculteurs pour les aider à s’installer, comme par exemple pour acheter un tracteur.

L’UE veut travailler sur de nouvelles lois pour avoir plus de bio car aujourd’hui, seulement 7% des champs sont sans pesticides ! Pour avoir des yaourts ou du fromage bio, il faut du lait bio. Pour cela, les vaches doivent manger de l’herbe des pâturages et/ou des céréales bio et ne doivent pas être soignées aux antibiotiques !

Alésio et Nawfel

Claude Monet, le peintre jardinier !

Claude Monet est né à Paris le 14 novembre 1840, sa famille a déménagé en Normandie quand il avait 5 ans.

En 1826, il est rentré à l’école impériale des beaux arts. Il avait un grand jardin à Giverny là où il a peint ses ponts et ses nymphéas. « Il a eu de la chance d’avoir ce grand jardin qui lui a servi de source d’inspiration ». Jeanne

Résultat de recherche d'images pour "jardin de giverny"

Nous aussi, on a dessiné avec des craies grasses des nénuphars :

Jeanne et Danaé               Manon et Oliana                       Thomas

Clotilde, Farah et Maynace     Aya et Paul-Antoine         Rose et Diego

« Il y a quelques jours la meule de foin de Monet s’est vendue 45 millions de dollars ! C’est beaucoup pour un tableau ! » Thomas

Publié dans art

Compte rendu du dernier conseil d’école

Conseil d’école du vendredi 8 mars 2019

Étaient présents :
Parents : Mme Fontaine, Mme Sardin, Mme Terracol, M. Lefort, M. Saunal
Mairie : Mme Chauvet.
Accueil de loisirs Les Francas : M. Letertre, M. Pagnoux.
Enseignants : Mme Bouchet (directrice), Mme Gervais, Mme Giovagnoli, Mme Olivier, Mme Peyraut, Mme Sourmail,
Étaient excusés : M. Porte I.E.N. circonscription Angoulême EST, M. Brunet (parent d’élèves)
La séance est ouverte à 17h30.

1. Les rythmes scolaires à la rentrée 2019-2020
Une pétition, émanant d’un parent d’élève Madame Terracol, demandant le changement des rythmes scolaires circule depuis plusieurs semaines. Madame Garcia, adjointe en charge des affaires scolaires, a proposé un temps d’échange avec les parents d’élèves à ce sujet. La première date ayant été déclinée par Madame Terracol, une autre date de rendez-vous reste à fixer.
Le rythme scolaire pour la prochaine année reste inchangé. Il est rappelé que « le passage aux 4 jours » est une dérogation de la loi en vigueur.
De plus, dans le questionnaire remis aux familles l’année dernière, la majorité d’entre elles avait opté pour le rythme à 4,5 jours. Cependant, les représentants des parents d’élèves regrettent le manque de débats et d’informations en amont.

2. Le temps périscolaire : activités, tarifs
– Des parents sont mécontents du temps périscolaire : ils reprochent aux animateurs un manque d’autorité, trop de bruit et trop peu d’activités.
Concernant le bruit, Monsieur Letertre explique que les enfants ont besoin d’une demi-heure de récréation avant d’entrer à nouveau dans une activité plus cadrée. Vers 17h, les enfants sont réunis pour choisir leur atelier et c’est un moment effectivement assez bruyant.
Monsieur Pagnoux envisage de mettre en place un panneau sur lequel les enfants pourront s’inscrire à l’activité de leur choix et ainsi éviter ce moment de regroupement bruyant.
Pour ce qui est des activités, Monsieur Letertre rappelle que chaque soir, ont lieu dans les salles de l’étage, un atelier lié au projet en cours et un atelier libre, qu’il y a une animatrice CLAS (contrat local d’accompagnement à la scolarité) dans la salle d’informatique les lundi et jeudi, un ou une autre dans le préau et un(e) dernièr(e)
dans la cour pour des jeux.
– Les représentants des parents d’élèves relèvent l’importante augmentation des tarifs du temps périscolaire depuis deux ans : + 50 % du tarif l’année dernière, + 30 % cette année. De plus, le temps d’accueil est passé de 2h30 à 2h puisque le goûter est maintenant géré par les agents de la mairie.
Madame Chauvet rappelle que les tarifs n’avaient pas augmenté depuis 2013 et que « le coût d’un enfant » revient à 5€ par heure à la mairie.
– Enfin les parents d’élèves aimeraient plus de souplesse au niveau du tarif du centre de loisirs, tout comme dans d’autres communes. En effet, certaines familles n’y laissent leur enfant que deux jours par semaine par exemple mais doivent tout de même régler le forfait pour la semaine entière.
Monsieur Letertre exprime son inquiétude par rapport à la gestion du personnel si cela venait à changer car le taux d’encadrement serait très variable. Ce problème sera toutefois soumis à la discussion lors de la prochaine réunion entre les Francas et la mairie.

3. Le goûter
Des enfants se plaignent de ne pas avoir suffisamment à manger au goûter. Pourtant, s’ajoutent au goûter prévu par la mairie, les restes de pain, de fruits, de fromages et de gâteaux du déjeuner. Les agents remarquent qu’il y a largement de quoi manger et qu’il y a même du gaspillage certains soirs.

4. Salle informatique
De moins en moins de classes utilisent la salle informatique car les ordinateurs sont très anciens voire vétustes et beaucoup dysfonctionnent. C’est donc toute une partie du programme scolaire que nous ne pouvons pas travailler avec nos élèves. Nous avons fait plusieurs demandes d’intervention auprès de la mairie, en vain. Madame Escomel qui devait intervenir n’est jamais revenue depuis le re-branchement à la
rentrée (suite aux travaux de désamiantage des sols effectués à l’étage durant l’été).
Nous demandons aussi à l’accueil de loisirs d’être vigilants quant à l’utilisation des postes pendant le CLAS.

5. Sécurité à l’entrée de l’école
Il est toujours aussi difficile de contrôler les entrées dans l’école. En effet, nous n’avons aucun visuel des personnes se présentant au portail. L’interphone du préau ne fonctionne plus. Lors des récréations et cours de l’accueil du soir, il n’est pas possible de connaître l’identité de la personne qui sonne.
Monsieur Da Costa était venu en juin 2018 pour organiser l’installation d’un visiophone au cours de l’été 2018 mais à ce jour aucune nouvelle. Nous sommes à présent une des rares écoles de la commune à ne pas disposer d’un visiophone.
Madame Chauvet nous informe que cela devrait être étudié lors du vote du budget 2019.

6. Voyages scolaires
Des parents ont souhaité savoir si des voyages scolaires seraient organisés.
L’équipe enseignante rappelle qu’une sortie scolaire doit être justifiée pédagogiquement parlant. De plus, les budgets transports sont de plus en plus restreints : seules deux classes par an peuvent sortir de l’agglomération.
Enfin, les classes transplantées (exemple:Saint Lary) nous ont été refusées deux fois au cours des trois dernières années. Notre école est très souvent partie et un roulement est organisé entre toutes les écoles de la ville.
Toutefois, nos classes bénéficient régulièrement de sorties culturelles : Alpha, rencontre des correspondants (CM1), musée, théâtre, cinéma,….
Cette année, les CM2 participent au parlement des enfants et ont rédigé un projet de loi concernant le bon usage du numérique. A cette occasion, ils ont rencontré Monsieur Mesnier, le député de notre circonscription et ils se rendront à paris le 7 juin pour visiter l’Assemblée Nationale le matin et le musée du Louvre l’après-midi.
Les enseignantes de CP et CE2 projettent une sortie au Paléosite.

7. Divers
– Madame Terracol s’attriste de ne pas être plus soutenue dans sa demande de repas bio à l’école. Madame Chauvet précise que 37 % des produits alimentaires sont des produits locaux et 7 % sont du bio et qu’il est difficile de faire mieux avec le budget imparti.
– Les photos scolaires auront lieu le 8 avril.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 19h30.
Secrétaire de séance Madame Peyraut,  Président de la séance, Madame Bouchet

La meilleure BD

Après les vacances de Noël, nous avons fait de l’art plastique et nous avons commencé des BD : Il fallait inventer une planche en partant de la vignette proposée qui se situait au début ou à la fin. Moi, j’ai choisi « L’invention du professeur Benjamin » parce que j’avais envie de créer une invention : ça a été une machine à remonter le temps ! Comme j’aime l’Égypte, j’ai voulu que mon héros aille là-bas.

Ensuite on a fait les personnages, on a dessiné les bulles et à l’intérieur des bulles, on a écrit. Et quand on avait fini il fallait encrer puis colorier.

Après que la maîtresse ait affiché les 6 planches finalistes, on a tous voté pour notre préférée, et j’ai gagné !

Bonne lecture ! Farah

 E

Publié dans art

Découvrez un instrument à cordes, le violon !

En musique nous avons travaillé sur les instruments à corde : la contrebasse, le violoncelle, l’alto, le violon. La contrebasse est l’instrument le plus gros des quatre,  donc celui qui fait le son le plus grave. Et le violon est le plus petit donc il fait le son le plus aigu. En classe, nous avons écouté Stéphane Grappelli qui était un grand violoniste de jazz et il avait appris à en jouer tout seul !

 

Ensuite le papa de Danaé est venu nous présenter ses violons et nous a permis d’en jouer. Il nous a dit que le fabriquant s’appelle le luthier.

Le papa de Danaé nous a expliqué comment positionner notre corps : on devait mettre la main devant soi comme si on se regardait dans un miroir et puis on mettait la deuxième main pour prendre l’archet. Ensuite, on a joué du violon. « J’ai adoré le son, même si ça faisait la porte qui grince ! » Manon

« Quand j’ai essayé, j’ai adoré ! » Maynace 

C’était génial car nous avons appris plein de choses ! « Papa ne m’a pas interrogé mais ça m’a quand même plu ! Quand papa joue du violon à la maison pour s’entraîner, je l’entends et ça me donne envie de danser ! » Danaé  

« Quand j’ai essayé le violon, ça m’a plu et j’ai trouvé ça un peu facile car il fallait tirer l’archet de haut en bas ! » Farah

Publié dans art