Les CM1-CM2 font du VTT séance 1

En mai et juin, la classe bénéficie de séances de VTT avec un animateur départemental au plan d’eau de St Yrieix. La première séance a eu lieu le vendredi 4 mai.

Nous sommes arrivés au plan d’eau. Boris nous a expliqué quelques régles pour le VTT. Nous avons pris un casque et nous nous sommes rangés par ordre de taille du plus petit au plus grand pour distribuer les vélos selon notre taille.

Nous avons descendu une pente et remonté une petite côte. Après cet échauffement nous sommes allés faire des exercices de freinage. Boris nous a montré comment poser notre vélo et avant les exercices il nous a expliqué les consignes.

Après cet échauffement nous sommes allés faire des exercices de freinage. Boris nous a montré comment poser notre vélo et avant les exercices il nous a expliqué les consignes.

Pour freiner nous devons utiliser les deux leviers de frein et appuyer doucement; dès que nous voyons que ça force nous lachons pour ne pas faire de dérapage ou risquer de basculer en avant. Peu d’élèves ont réussi à très bien freiner !


Ensuite nous sommes retournés au local poser nos vélos et nos casques puis nous sommes rentrés.

Timothée, Vincent, Salomé, Milo

Vendredi 4 mai nous sommes allés à Saint Yrieix pour faire notre première séance de VTT (vélo tout terrain). Au début de la séance, Boris nous a expliqué toutes les règles de sécurité. Nous avons pris les casques selon notre taille et Boris nous les a réglés. Puis nous nous sommes mis en file indienne des plus petits aux plus grands pour qu’il nous donne les VTT. Ensuite nous nous sommes mis sur une ligne avec nos vélos et nous sommes partis. Nous avons fait une petite descente pour voir si nous savions faire. Après nous avons fait un petit tour.

Puis Boris nous a montré comment on pose le vélo par terre et il a fait un mur avec des plots. Pour l’exercice nous devions rouler le plus vite possible, freiner et nous arrêter juste devant le mur.

Ensuite nous avons rangé les vélos et les casques. Après nous sommes allés nous changer puis nous avons dit au revoir et nous sommes partis.

Ivan, Maya, Balthazar et Médine

 

Première journée de VTT

Nous sommes allés au plan d’eau de Saint Yrieix. Boris nous a montré les vestiaires et les toilettes. Nous avons commencé par un échauffement, puis nous sommes allés au terrain de VTT pour commencer les exercices.

Boris nous a montré comment utiliser un vélo, en particulier le freinage. Il nous a mis des plots qui représentaient un mur. Ensuite il a rajouté deux plots qui dessinaient une place de parking où nous devions nous arrêter. Ensuite nous sommes revenus. Nous avons posé nos affaires puis nous avons fait le point sur la séance.

Jeanne, Amine, Lenny, Célia

 

Séance de VTT à Saint Yrieix

Le vendredi 4 mai, nous sommes allés au VTT. Boris, notre animateur de VTT, nous a expliqué où étaient nos vestiaires.

Nous avons écouté les consignes pour notre sécurité puis il nous a dit de prendre un casque à notre taille et il l’a réglé. Boris nous a alors donné les vélos, puis il nous a dit de nous ranger sur la ligne. Alors il nous a réglé les selles pour bien toucher le sol avec les pointes de pied.

Nous sommes allés sur une montée, puis nous sommes descendus de la côte et nous avons passé un rond-point pour aller vers le terrain. Nous avons fait des entrainements au freinage.

A la fin nous sommes rentrés car c’était l’heure de partir !

Sonnie, Isaure, Yassine

 

Lorsque nous sommes arrivés au plan d’eau de Saint Yrieix, nous avons rencontré Boris. Nous avons posé nos affaires dans les vestiaires puis nous sommes allés dans le local de VTT. Boris nous a expliqué ce qu’il fallait faire avant les séances. Après nous avons enfilé nos casques et puis nous avons pris nos vélos.

Boris a voulu tester nos compétences en nous faisant descendre une pente. Après nous avons fait un tour autour d’un bosquet, puis nous nous sommes arrêtés dans le circuit VTT pour faire nos exercices. Boris nous a aussi montré comment poser notre vélo par terre.

Boris nous a expliqué que quand on freine il faut utiliser les deux freins. Les exercices consistaient à se garer dans une place de parking. Puis Boris nous a rapproché les plots qui représentaient la place de parking.

Nous sommes revenus au local de VTT. Nous avons rangé nos casques et nos vélos. Après nous sommes revenus dans les vestiaires pour prendre nos affaires et nous sommes partis.

Matéo, Lyne, Kelvin, Emma

 

Vendredi 4 mai VTT avec Boris

Boris nous a accueillis au plan d’eau de Saint-Yrieix. Nous sommes allés au local VTT ; il nous a expliqué les règles de VTT. Ensuite nous nous sommes équipés de casque et Boris nous a donné un vélo tout terrain (VTT), puis nous avons fait un petit échauffement (descente, montée, virage).

Nous avons appris comment s’appellent plusieurs parties du vélo. Boris nous a expliqué comment poser notre vélo sans l’abimer : il faut que la chaine soit vers le ciel et pas vers la terre.

Puis nous avons fait des exercices de freinage : Boris nous avait mis un mur imaginaire dessiné avec des plots. Il fallait s’arrêter le plus près possible !

A la fin nous avons roulé sur le chemin jusqu’au local VTT.

Tylio, Caitlin, Margaux, Kenny

Les CM1-CM2 font du VTT – séance 2

L’ECHAUFFEMENT AUTOUR DU PLAN D’EAU

Nous sommes partis du local et nous avons monté et descendu une petite bosse. Après nous sommes allés sur un pont qui amenait dans une île. Nous avons vu une cascade. Nous avons quitté l’île pour aller faire le test de freinage.

Il y avait une descente raide. Nous devions freiner pour ne pas prendre trop d’élan et foncer dans l’arbre ou sur Boris !

Amine, Romain, Salomé et Vincent

Nous avons monté une petite côte pour commencer l’échauffement. Nous avons fait la moitié du tour du lac et nous avons passé un petit pont.

Nous avons roulé dans l’herbe puis nous sommes passés devant une petite cascade. Nous nous sommes arrêtés pour rappeler le changement de vitesse selon le terrain.

Nous sommes repartis pour faire un exercice de freinage.

Sonnie, Isaure, Lenny

L’EXERCICE DE FREINAGE

Boris nous a fait essayer les vitesses. Il faut les changer en roulant.  Chacun a trouvé sa vitesse pour le plat, la montée et la descente ou selon le sol (herbe…). Ensuite il nous a fait faire un exercice où il y avait une descente et un virage donc il fallait contrôler son vélo et utiliser ses freins;  au bout de la descente nous devions prendre un virage où il y avait des racines d’arbres.

Margaux : C’était plutôt facile mais j’ai roulé sur une racine d’arbre. Ça m’a fait peur parce que la racine était grande et ressortait de la terre ; du coup elle m’a déséquilibrée. Sinon c’était bien.

Caitlin : C’était très difficile car la descente avec le virage était dure donc j’avais peur de rentrer dans un arbre.

Margaux et Caitlin

LE CHANGEMENT DE VITESSE

Il y a plusieurs vitesses sur le vélo (7 ou plus).

Nous allons vous expliquer à quoi servent les objets que nous allons citer. Sur le vélo il y a 7 pignons, 3 plateaux, 2 dérailleurs et une chaine.

  • Les pignons : plus nous allons vers les petits pignons, plus c’est dur de pédaler, mais nous allons plus vite.
  • Les dérailleurs : il y a un dérailleur avant et un dérailleur arrière ; ils servent à déplacer la chaine sur les différents pignons.
  • La chaine : c’est le mécanisme qui relie les pignons au pédalier.
  • Les plateaux : ils servent à alterner entre rapidité et lenteur.

Nous sommes prêts pour le test de la prochaine séance…

Matéo, Yassine, Livio

Vendredi 18 mai nous sommes allés à St Yrieix pour faire du VTT. Nous avons appris comment maitriser les vitesses. Dans une côte, il faut aller vers le plus grand pignon et pour la descente, il faut aller vers le plus  petit  pignon.

Sur le plat on mettait les pignons du milieu après il faut adapter son pédalage.

Balthazar, Tylio, Ivan

Nous avons roulé dans une petite descente une ou deux fois, trois fois pour ceux qui avaient des difficultés. Il fallait freiner petit à petit et quand on sentait que ça durcissait dans les poignées, il fallait lâcher les leviers de frein puis tourner à gauche.

Ceux qui réussissaient allaient sur le terrain d’exercice, pour attendre que Boris arrive avec les autres, qui avaient recommencé.

C’était bien car nous avons travaillé les vitesses et nous avons même fait un test de vitesse: nous montions des côtes puis nous descendions des pentes. Alors Boris nous disait si c’était bien maitrisé et où il y avait des améliorations à faire… et lesquelles !

Timothée, Milo, Emma, Lyne

 

 

Le projet sur l’eau des CM1-CM2: visite de la fédération de pêche

Vendredi 11 mai nous sommes allés à la fédération de pêche au Gond-Pontouvre. Nous avons fait cette sortie dans le pour notre projet sur l’eau.

Nous avons été accueillis par Camille, animatrice du projet pour Charente Nature et Emmanuel, animateur de la fédération de pêche en Charente. Nous sommes d’abord allés dans une salle de la fédération de pêche puis nous sommes séparés en deux groupes: un groupe est allé pêcher des peties bêtes et des poissons pendant que le deuxième est allé observer les oiseaux.

Notre objectif était de voir ce qui vit dans l’eau de la Touvre et d’en savoir plus sur les oiseaux autour.

Margaux, Lenny, Médine, Célia et Caitlin

Les aquariums et les poissons

Chaque groupe est allé voir les aquariums.

Nous avons vu plein de poissons; il y avait des poissons chats, qui dormaient sous les rochers. Nous avons aussi vu des écrevisses et des gros black-bass avec deux anguilles cachées.

Il y avait aussi un brochet qui ne bougeait pas, une carpe, un gardon, une perche soleil et une truite fario.

Emmanuel nous a montré la nourriture qu’il donnait aux poissons: un petit poisson qu’il avait coupé en  morceaux, de la macédoine de légumes et des vers de vase. Quand il leur a donné, les poissons se sont précipités vers la nourriture.

Cela montre que certains poissons sont omnivores et d’autres carnivores. Si nous ne les séparons pas, certains peuvent se manger entre eux. Le poisson chat est même nuisible car il peut manger tous les autres poissons.

Isaure, Salomé, Jeanne, Sonnie et Amine

A la pêche aux petites bêtes

Nous sommes allés près de la Touvre pour pêcher avec des épuisettes et des seaux. Nous avons trouvé toutes sortes de petites bêtes qui servent de nourriture aux poissons.

Chacun notre tour nous avons gratté dans l’eau pour les trouver et nous avons séparé cailloux et bêtes. Puis nous sommes allés dans la salle d’observation. Avec des loupes qui ressemblent à des microscopes nous avons d’abord observé notre doigt pour régler les microscopes. Ensuite nous avons observé les petites bêtes avec un guide pour trouver leurs noms.

Il y avait un ver de vase, une sangsue, un lanorbe, un gammare, une nototecte, une limnée, un agabus, un porte-bois…

Il y a plusieurs catégories: les bêtes avec ou sans coquille; et celles avec ou sans patte. Elles sont classées selon leur nombre de pattes: avec 2, 4, 6, 8 ou 14 pattes. Seuls les insectes ont 6 pattes.

Puis nous avons déposé les petites bêtes dans des boites remplies d’eau pour qu’elles vivent car ensuite Emmanuel les relâche.

Emma, Timothée, Lyne, Milo et Ivan

L’observation des oiseaux

Ensuite nous avons observé cygnes, foulques et canards col vert qui vivent près de la Touvre.

Nous avons pu les voir avec du matériel : jumelles, longue vue…

Nous avons aussi découvert une empreinte de patte de héron que nous avons moulée et une de poule d’eau.

Le moulage a été fait avec de la poudre de plâtre et de l’eau que nous avons mélangées. D’abord nous avons entouré l’empreinte avec du papier plastifié; ensuite nous avons versé le plâtre dans le cercle formé par le papier plastifié. Nous avons laissé sécher et quand l’autre groupe est arrivé, il a récupéré l’empreinte qui s’était incrustée dans le plâtre.

Maya, Louis, Kenny, Livio, Balthazar

Les autres activités

  • Les empreintes d’écorce

Nous avons fait des empreintes des écorces d’arbres: nous avons pris l’argile que Camille nous a donnée. Elle nous a expliqué comment faire: cela consistait à placer l’argile sur l’écorce d’un arbre que nous avions choisi. Nous étions par deux.

Quand nous avons terminé nous avons ramené l’argile pour que Camille écrive nos initiales et le nom de l’arbre. Puis elle a mis les moulages dans un cageot à ramener à l’école.

  • Les traces d’autres animaux

Pendant nos recherches nous avons trouvé une crotte de renard.

  • L’ancienne pisciculture

Après la passerelle en pierre nous avons vu une roue qui apportait de l’eau à l’ancienne pisciculture (la fédération de pêche est installée dans un ancien élevage de poissons).

Il y a des bassins. Dedans, nous avons vu des truites.

Tylio, Matéo, Kelvin, Romain

 

Le parcours du cœur mercredi 4 avril.

Pas d’averse, un peu de soleil et tous les élèves de l’école en tenue de sport étaient  prêts pour le parcours du cœur!
La fédération de cardiologie nous avait fourni de la documentation pour agrémenter nos leçons de sciences sur les thèmes de la nutrition, le système cardiaque et les mécanismes de la respiration.
Avant de passer aux activités sportives tous les enfants avaient été sensibilisés aux bienfaits de l’activité physique et aux méfaits du tabac.

C’est donc avec beaucoup de motivation que toutes les classes se sont relayées dans la cour toute la matinée pour des ateliers d’athlétisme: course longue ( de 10 à 15 minutes selon les âges) et parcours de saut de haies et  slalom.
La fédération de cardiologie ayant offert des gobelets et des bracelets, le service de restauration de la ville d’Angoulême nous avait livré des fruits secs pour une collation équilibrée.
Tous les élèves ont reçu leur diplôme pour leur participation enthousiaste.

 

 

 

 

 

 

Le projet sur l’eau des CM1-CM2: le pays de l’eau

Mercredi 7 mars, Camille est venue et elle nous a présenté un jeu qui s’appelle le Pays de l’Eau.

Elle a divisé la classe en 5 groupes pour le jeu et elle a distribué des plaques à chaque groupe.

Elle nous a demandé de choisir un chemin de l’eau puis elle nous a donné des arbres, des objets en forme de rond, de carré et triangle… pour faire des maisons, des villes, des routes, des châteaux d’eau, des barrages…

Nous avons vu qu’il manquait la station d’épuration.

Matéo, Ivan, Balthazar

Camille est venue en classe. Nous avons parlé des affiches qu’on avait faites après la chasse au trésor dans le quartier. Puis nous avons fait un jeu, le pays de l’eau : le but du jeu est de faire descendre l’eau vers la mer.

étape n°1: Camille nous prête une grande plaque et des petites plaques de paysages.

étape n°2: on doit placer des arbres (en boule de papier mâché)

étape n°3: il faut poser des bâtiments (maisons, château, château d’eau…) et des puits

étape n°4: Camille nous donne des fils bleus et rouges pour faire la différence entre l’eau propre (en bleu) et l’eau sale (en rouge)

étape n°5: nous avons réuni toutes les plaques et cela a donné un pays de l’eau, de la source à la mer.

Après Camille nous a montré une maquette de château d’eau.

A la fin Camille nous a donné un défi : nettoyer de l’eau.

Livio, Emma, Maya, Salomé, Milo et Lenny

Camille nous avait amené un jeu qui s’appelle : « Le pays de l’eau ». Nous étions en groupe ; chaque équipe construisait une maquette sur l’eau : il fallait prendre deux tuyaux d’eau propre et d’eau sale et placer une image. Un groupe a mis un barrage et un autre a même fait un château d’eau et une station d’épuration.

Camille nous a aussi amené un mini château d’eau pour que l’on comprenne comment ça marche. Le château d’eau doit être sur une partie très haute de la ville pour que l’eau descende jusqu’aux maisons ; généralement on le voit de loin.

Elle a sali de l’eau pour nous montrer ce qu’on utilise le matin. Elle a mis dans l’eau : du papier toilette, du lait, des miettes de pain, du dentifrice, du savon, de la terre et des pâtes. Elle nous a demandé de la nettoyer.

Vendredi la maitresse nous a prêté le matériel pour : filtre, coton, tissu, passoire… Nous avons travaillé par groupe.

Nous avons essayé de nettoyer l’eau. Mais une fois nettoyée des gros morceaux, l’eau n’était pas très claire et il y avait encore de la mousse et parfois de la terre. Elle était jaune. Nous l’avons même jetée après une semaine parce que ça puait !

Yassine, Caitlin, Timothée

Initiation à l’allemand en CM

Avec Mme Thery, la prof d’allemand du collège Jules Michelet, nous avons fait un quizz d’allemand ; beaucoup de nos camarades voulaient faire de l’allemand. Nous avons appris l’alphabet en allemand : certaines lettres s’entendent comme en français.

Caitlin : j’ai appris que Volkswagen est une marque de voitures allemandes.

Ivan : j’ai appris que l’allemand est la langue la plus parlée en Europe.

Timothée : j’ai appris que les frères Grimm sont allemands.

A la fin nous avons chanté l’alphabet allemand en version rap.

Caitlin, Ivan et Timothée

Mme Thery, la prof d’allemand du collège Jules Michelet est venue nous présenter l’allemand. Elle nous a appris l’alphabet allemand. Elle nous a montré un quizz de l’Allemagne (la place de la langue allemande en Europe, les marques automobiles allemandes, les clubs de foot allemands…) qu’elle a fait. Ensuite elle nous a donné des mots croisés à faire chez nous. Elle nous a fait regarder un rap en allemand.

Nous avons adoré.

Matéo, Balthazar et Milo

 

Nous avons eu la visite de Mme Therry ; c’est une professeure du collège Jules Michelet.

Elle nous a appris l’alphabet allemand ; la plupart des lettres sonnent comme les lettres françaises. Ensuite elle nous a donné des mots croisés en allemand.

Nous avons écouté et chanté un rap de l’alphabet allemand; la plupart de la classe a adoré.

Nous avons tous appris que l’allemand est la langue la plus parlée dans toute l’Europe.

Nous avons adoré !

Jeanne, Margaux, Médine, Isaure

Les CM1-CM2 jurys d’un concours… de grillon charentais !

Mardi 6 mars la classe de CM1-CM2 a accueilli le chroniqueur culinaire Piqthiu et un charcutier, monsieur Lapierre, président de l’Association de promotion du grillon charentais. Ils sont venus proposer aux enfants de devenir les jurys juniors d’un concours qui désignera le meilleur grillon charentais.

Piqthiu nous a expliqué ce qu’est le grillon charentais: c’est une vieille spécialité de la région. Il est fabriqué à partir de viande de porc (épaule, poitrine et jambon). La viande doit être découpée au couteau pour que l’on retrouve des morceaux dans la terrine. Après au moins quatre heures de cuisson, le grillon est dégraissé puis il est moulé en terrine. Il est très différent des rillettes qui sont beaucoup plus grasses.

Ensuite monsieur Lapierre nous a présenté trois grillons différents: Piqthiu nous les a fait comparer en les sentant et en les regardant avant de nous les faire gouter bien sûr !

Pour classer les grillons, il faut utiliser des critères :

  • visuels : le grillon doit être beau et contenir des morceaux.
  • olfactifs : son odeur doit être agréable.
  • et bien sûr gustatifs: le grillon doit salé, bien assaisonné, mais pas trop. L’aspect en bouche ne doit pas être pâteux, ni sec. Et surtout il doit être bon !

Comme ils ont bien compris les critères, lundi, les enfants de la classe seront dégustateurs d’une vingtaine de grillons.

Lundi 12 mars, les enfants étaient au rendez-vous: ils ont assumé leur rôle de jury avec beaucoup de sérieux.

Ils ont été accueillis avec gentillesse et bienveillance par les professionnels composant le jury et les artisans charcutiers participant au concours.

Les enfants ont généreusement dégusté les grillons qui leur étaient proposés ! L’expérience leur a beaucoup plu.

 

Exposition de la MAIF: « Prudent contre les accidents »

Merci à la MAIF qui nous a prêté l’exposition afin  que toutes
les classes de l’école la découvrent.

 

Les conseils de Camille, Adeline, ,Marie Laure, Théo et Kamron: Pour éviter les brûlures: ne pas laisser un fer à repasser branché et tourner la queue de la casserole . Ne pas laisser la friteuse et la cocotte minute à portée des enfants. Fermer les portes du placard des produits d’entretien, il y a risque d’intoxication si un enfant en avale.

Les conseils de Waffaa,Jade, Hugo R dans le salon: Ne pas laisser traîner les jeux dans les escaliers, il y a risque de chute. Attention de ne pas s’électriser avec la rallonge électrique. Un petit enfant pourrait s’étouffer avec les cacahuètes ou l’alcool de la bouteille. Les allumettes près de la cheminée et le cendrier avec les mégots peuvent brûler. Les plantes vertes sont parfois toxiques.

Les conseils de Louise, Zoé, Elzéar, Noë,Quentin G dans la chambre d’enfants: Attention au sac en plastique, on peut s’étouffer! Le tissu sur la lampe de chevet peut s’enflammer. La fenêtre est restée ouverte, il y a un risque de chute et on peut aussi tomber du haut du lit. Le jeu de fléchettes peut blesser et le couvercle du coffre,s’ il se referme assommera l’enfant. Les livres au dessus du lit peuvent tomber sur l’enfant qui dort.

Les conseils de Tania, Pierre, Luis, Emilien dans la salle de bain: Il ne faut pas laisser ouvert l’armoire à pharmacie et le tiroir des produits de toilette, ces produits peuvent intoxiquer. On peut s’électriser avec le sèche cheveux ou le radiateur électrique qui sont trop près de l’eau. Si l’eau du bain est trop chaude, il y a risque de brûlure. La flaque d’eau sur le carrelage peut provoquer une chute. Le rasoir posé sur le lavabo peut couper un petit enfant.

Les conseils de Lily Rose, Sayana, Lou et Thaïs dans l’atelier: Tous les outils sont dangereux, ils peuvent couper, piquer ou électriser. Le bidon d’essence qui traine sur le sol est toxique. On peut chuter de l’échelle. Les produits toxiques ne sont pas cachés. Il ne faut pas s’approcher des chiens en train de manger, ils peuvent mordre.

Les conseils de Marie Céline,Alyssa, Hugo, Théo, Quentin L dans le jardin: Attention à la piscine qui n’est pas couverte, il y a risque de noyade. On peut se brûler au barbecue et se couper avec la tondeuse à gazon. Le portique présente un risque de chute. Les baies rouges de l’arbuste sont toxiques. Regardez la guêpe sur la canette, elle piquera quand on va boire.

Les olympiades USEP

La classe de CM1 a invité celle de CM1-CM2 à participer à une journée olympiades au plan d’eau de Saint-Yrieix

Je me suis bien amusé, surtout à l’activité mime.

Avec mon groupe nous avons gagné au football 3 à 2, au handball 13 à 9, au mime 3 à 3. A l’atelier sauveteurs j’ ai eu 7 bonnes réponses. Je trouve que j’ai fait une belle affiche.

Avec mon groupe nous n’ avions pas d’adulte.

Mateo Cardinale

Au début de la journée nous avons fait l’atelier sauveteur puis football; après dessine une affiche nous avons mangé et nous avons fait du handball et le débat et nous avons gouté.

Au déjeuner nous avons mangé deux sandwichs: un au thon, l’autre au fromage avec de la salade et une pomme et une crème. Au gouter nous avons mangé des gateaux .

Mon avis: j’ai aimé.

Balthazar

 

 

La fête de la science au CAJ de la Grand Font le jeudi 12 octobre 2017.

Les animateurs du CAJ nous ont invités à participer à 3 ateliers pour la fête de la science.
Le parcours des plantes dans le quartier nous a fait découvrir des plantes que l’on peut consommer:
Le noyer et ses noix que l’on peut manger nature ou en faire de l’huile de noix.
Ophélie et Marion nous montrent comment écraser les noix pour faire de l’huile que nous avons goûtée.

 

 

 

Les  violettes n’étaient plus en fleurs, mais nous avons dégusté du sirop de violette et des bonbons à la violette.

 

La menthe sauvage pousse aussi dans le quartier .

 

 

Nous sommes arrêtés devant le figuier qui avait encore quelques fruits et nous avons mangé des figues sèches.

 

L’atelier cuisine nous a permis de fabriquer de la compote de pommes à la cannelle ou à la vanille.
Equipés de charlottes et de tabliers nous avons épluché les pommes avec l’économe, puis nous les avons coupées pour les faire cuire et les mixer. Un régal…

 

Enfin Adrien nous a appris la technique de la calligraphie chinoise.
Il faut tenir le pinceau vertical et caresser la feuille avec la pointe du pinceau ou l’écraser suivant le tracé. L’encre de Chine est très foncée et épaisse.Nous avons tracé des points, des lignes, des cercles puis des feuilles d’arbres.Le résultat était très réussi.

 

 

Sophie nous a expliqué l’exposition sur les épices avant de déguster du pain aux figues, aux noix avec de la confiture.

 

Merci les animateurs…
Les CM2