Category Archives: Poésies

Poésie 5 (de Lucas S.)

Au pays d’alphabet

 

Au pays d’alphabet,

Les lettres s’ennuyaient

Chacune dans son coin, inutiles

Elles ne savaient que faire

Elles ne savaient que dire

Mais un jour ;

Le E, le A, le U

Se rencontrèrent …

Eau ! Dirent-elle , ensemble.

Oh ! S’exclamèrent les autres

Le C, le R, le I pousèpouss un cri

Signe qu’ils avaient compris !

Et c’est ainsi que tout a commencé.

Jacques LAFONT

Poésie 2 (de Lucas S.)

L’an nouveau

Je vous offre avec l’an nouveau

Trois pousses de sureau

Je vous offre pour vos étrennes

Trois gouttes de rosée

Pour honorer le bel an neuf

Une coquille d’oeuf

Avec mes souhaits très sincères

Deux onces de mystère

Et si vous n’êtes pas contents

Contentez-vous d’un coup de vent…

 

Jean Louis Le Dizet

Poésie (de Lucas S.)

Le Père Noël

Qui a vu le Père Noël ?

C’est moi a dit la sauterelle

Il portait une grande échelle

Vous mangez Mademoiselle

Qui a vu le Père Noël ?

C’est moi dit la gazelle

Il tenait un escarcelle

Pleine de brins de vermicelles

Vous mangez Mademoiselle

Qui a vu le Père Noël

C’est moi a dit la sarcelle

Il cherchait des chanterelles

Abrité sous une ombrelle

Vous mangez Mademoiselle

Qui a vu le Père Noël

C’est moi a dit l’hirondelle

Il montait une haridelle

Sans étrier et sans selle

Vous mangez Mademoiselle

Qui a vu le Père Noël

C’est moi a dit Isabelle

Personne ne l’a jamais vu

Sinon il ne reviendrait plus

 

Gisèle Sardin

 

 

Le petit chat blanc (Dorian)

Un petit chat blanc
Qui faisait semblant
D’avoir mal aux dents
Disait en miaulant :

 » Souris mon amie
J’ai bien du souci
Le docteur m’a dit :
Tu seras guéri

Si entre tes dents
Tu mets un moment
Délicatement
La queue d’une souris.  »

Très obligeamment
Souris bon enfant
S’approcha du chat
Qui se la mangea.

MORALITE
Les bons sentiments
Ont l’inconvénient
D’amener souvent
De graves ennuis
Aux petits enfants
Comme-z-aux souris.

Claude Roy