Des pinces

Voici une activité pour se muscler les doigts.

Nous allons travailler la motricité fine avec des pinces à linge.

Il vous faut aussi un objet plat et rigide (une assiette, un morceau de carton).

 

La consigne :

– Attrape une pince en posant ton pouce d’un côté et ton index de l’autre. Appuie pour ouvrir la pince.

– Place la pince au bord de ton assiette (ou autre objet) et relâche-la pour qu’elle se ferme. Maintenant, elle est pincée sur l’assiette (ou autre objet).

– Continue l’exercice jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de place autour de ton assiette (ou autre objet).

– Recommence à volonté.

 

Pour aller plus loin :

> Si vous avez des pinces à linge de plusieurs couleurs vous pouvez organiser un travail comme sur les photos ci-dessous.

 

Je compte : une pince orange, une pince noire. J’ai 2 pinces, je recommence…

 

 

Plus difficile, je joue avec 3 couleurs.

Je compte : une pince violette, une pince verte, une pince blanche.

J’arrive à 3, je recommence…

 

> Mémoire, mémoire…

Vous rappelez-vous de la comptine Ma tête ? En classe nous nous en étions inspirés pour créer un visage sur une assiette. Les pinces à linge servaient de cheveux. Pour reproduire l’exercice à la maison, des boutons ou des perles peuvent servir pour former des yeux, des joues, des oreilles, une bouche…

 

> Au secours !

Avec des pinces à linge, nous pouvons nous entraîner à devenir très rapides et sauver notre doudou.

La consigne :

– J’attache des pinces sur mon doudou. (Aïe !)

– Un adulte lance un chronomètre et en 30 secondes, je dois enlever le plus possible de pinces pour libérer mon doudou. Attention… C’est parti !

 

Un peu de sport

> Les pinces à linge peuvent être utilisées pour des séances de motricité. Oui, les pinces peuvent nous faire bouger ! Il suffit d’être deux.

La consigne :

– Attache des pinces en bas de ton pull ou T-shirt.

– Cache une main derrière ton dos. (Change de main à chaque partie.)

– Au signal, essaye d’attraper les pinces de l’autre/des autres.

– Celui qui a attrapé le plus grand nombre de pinces gagne !

 

Sans pinces à linge

> Pour muscler le pouce et l’index sans pinces à linge, on peut s’entraîner à déchirer des feuilles (de journaux, de prospectus). Le pouce est positionné devant, l’index est derrière la feuille. On déchire la feuille en allant du haut vers le bas.

(Ensuite, on peut garder ces bandes de papier pour créer un beau collage.)

 

>>> En faisant ces exercices, vous entraînez vos doigts à devenir un jour des champions d’écriture !

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires fermés.