La neige de Jennifer

Blanche neige
Gros flocons
Chauds manteaux
Et gros pompons !
Dans la neige
Il fait bon
Tout est beau
Et tout est rond .
Les clochers
Les maisons
Ont des glaçons
Sur le front
Les traîneaux
Les chapeaux
Ont de la glace
Au menton .
Il fait froid ,
Gla ,gla , gla
Couvertures et feu de bois .
Il fait chaud
Chocolat ,
La neige fond
Et ça sent bon !

SOPHIE ARNOULD

Poésie sur l’hiver de MARGOT

Nuit de neige .
Oh! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court pour les allées ;
Eux , n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées .

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là tout tremblants , sans rien qui les protège;
De leur œil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas.

Guy de Maupassant

Nuit de neige présentation de Charlène

Oh! la terrible nuit pour les petit oiseaux!
Un vent glacé frissonne et court par les allées;
Eux, n’ayant plus l’ asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège;
De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas.

Guy de Maupassant

Poésie sur l’hiver de Allan

Nuit de neige
Oh! la terrible nuit pour les petits oiseaux!
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protèges;
De leur œil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas

Guy de Maupassant

La neige poésie d’Angélique

La neige nous met en rêve
Sur de vastes plaines
Sans traces ni couleur

Veille mon cœur ,
La neige nous met en selle
Sur des cousiers d’écume

Sonne l’enfance couronnée
La neige nous sacre en haute mer,
PLEIN SONGE? TOUTES VOILES DEHORS

la neige nous met en magie
Blancheur étale, plumes gonflées
Ou perce l ‘œil rouge de cet oiseau.

Mon cœur
Trait de feu sous des plumes de gel,
File le sang qui s ‘ émerveille

Anne Hébert

Le Geai

Attention à l’autour …
Avec son plumage coloré,le geai se fait repérer de loin par les prédateurs. Il doit surtout se méfier d’un rapace,l’autour,qui chasse beaucoup les corvidés. Si le geai arrive à lui échapper,il y laisse quelquefois des plumes,ces jolies petites plumes bleus qu’on trouve par terre,dans les bois.
Fanny

Le Glouton:le glouton est …glouton. Présentation de Charlène de la fiche documentaire

Le glouton dévore tout ce qu’il trouve. Mais il ne tue que pour ce nourrir.En été,il se contente de larves d’insectes,de petits animaux(lièvre) et de pousses d’arbres.En hiver,il devient un redoutable chasseur,n’hésitant pas à attaquer des animaux plus gros que lui.L’élan,le cerf et le renne se déplacent difficilement sur la neige.Le
glouton court après eux avec ses larges pattes comme sur des raquettes.Il bondit sur leur dos et les mord à la nuque pour les tuer.Une fois rassasié, le glouton cache les
restes:il se fait des réserve qu’il retrouvera facilement quand il aura faim, grâce à son odorat très développé

Le canard colvert a la conquête d’une femelle de Jennifer

A l’automne,les colverts mâles se mettent à la recherche d’une femelle . Dès qu’ils en voient une , ils nagent autour d’elle , le coutendu . Ils montrent ainsi les brillantes plumes bleu violet de leurs ailes ! Chaque femelle observe cette cérémonie et finit par suivre le mâle qu’elle a choisi . Les couples ne se séparent plus jusqu’au printemps