PS-MS – la réussite

Utiliser un jeu de cartes ordinaire. Si vous n’en avez pas, vous en trouverez un dans les liens ci-dessous .

cartes 1 à 10

Cartes tarot

Commencez par utiliser les cartes de 1 à 5.

Dessinez 5 cases de la taille des cartes sur une bande.

 

 

Mélangez les 5 cartes et retournez une carte dans chaque case. Votre enfant choisit une carte au hasard et doit la placer au bon endroit sur la bande. Il prend alors la carte qui se trouve à cette place et la remplace par la bonne et ainsi de suite jusqu’à ce que toutes les cartes se retrouvent dans l’ordre.

Quand votre enfant réussit avec 5 cartes, passez à 6, puis à 8 et enfin à 10. (ne pas le faire pour les petites sections qui ne maîtrisent pas ces quantités.)

Avec 8 cartes et 10 cartes, vous pouvez faire deux lignes de cases ou une seule bande.

PS – Les cartes à points

LES CARTES A POINTS

 

Ne faire ce jeu que si les quantités 1 à 3 sont connues et maîtrisées avec tous les petits jeux.

ACTIVITE 1

Matériel

Commencez par préparer le matériel. Il vous faut environ de 50 à 60 pions tous identiques si vous jouez à 4. N’hésitez pas à faire participer toute la famille. Ca peut être des jetons de loto ou à défaut des pâtes ou des graines type haricots, ce que vous avez sous la main. Il vous faut aussi la première planche de cartes que vous devez découper. (Si vous n’avez n’avez pas d’imprimante, vous pouvez reproduire les cartes endessinant le fichier joint).

Règle du jeu

Les cartes sont disposées en tas, retournées, au milieu de la table. Les pions sont dans une boîte. Chaque joueur retourne une carte et prend autant de pions que de gommettes sur la carte. Il pose les pions à côté de la carte. Quand il pense avoir pris la bonne quantité, il pose les pions sur les gommettes de la carte pour vérifier.

S’il a réussi, il garde les pions et la carte. Sinon, il remet les pions dans la boîte et la carte sous le tas. On joue 4 ou 5 tours. Le gagnant est celui qui a le plus de cartes.

Ne pas hésiter à parler et faire parler l’enfant pour dire ce que l’on fait. On peut montrer la quantité avec les doigts. Montrer comment on fait pour dénombrer. Insister sur le fait qu’il faut marquer du doigt chaque gommette ou chaque pion et réciter la comptine numérique mot par mot, à chaque fois qu’on montre un objet. Ne pas hésiter à faire déplacer les pions lors du dénombrement.

ACTIVITE 2 : seulement quand l’activité 1 est parfaitement maîtrisée !

Matériel

Découper les cartes d’une seule couleur par joueur.

Règle du jeu

Les cartes d’une même couleur sont mélangées et retournées à côté du joueur.

Le joueur retourne une carte et commande à l’adulte (ou à un grand frère/sœur) le bon nombre de pions. Même si l’enfant se trompe, donner la quantité demandée. C’est en vérifiant que l’enfant pourra s’apercevoir de ses erreurs.

PS-MS – Ranger et nommer les cartes

Prendre un des tas d’une couleur (cœur, carreau, trèfle, pique).

Mélanger les cartes :en fonction du niveau de votre enfant et des quantités qu’il connaît prendre les cartes de 1 à 3 (PS) ou de 1 à 5 puis de 1 à 10 (MS).

Mettre les cartes dans l’ordre et nommer chaque carte en la posant.

Attention de bien commencer à gauche !

Si vous n’avez pas de cartes à jouer, voici des cartes à imprimer.

cartes 1 à 10

Cartes tarot

PS – Les boîtes d’œufs

Matériel : 1 boîte d’œufs que vous découpez pour qu’elle ait 8 places en gardant le couvercle attaché de préférence.

Un vingtaine de bouchons tous identiques ou n’importe quel objet de récupération qui tient dans une alvéole mais tous les objets doivent être identiques (oeufs jaunes qui contenaient des surprises, châtaignes, boules de pâte à modeler ou pâte à sel maison…)

Un petit plateau

Activité 1 : jour 1

Déroulement

Attention : l’important n’est pas de réussir mais d’apprendre à réfléchir et  à construire des stratégies.

Placez tous les bouchons dans une boîte placée à l’autre bout de la pièce.

Dites à votre enfant : « Prend ton petit plateau et va chercher des bouchons pour en mettre un dans chaque trou (ne pas demander à l’enfant de compter les trous, pas de comptage sauf si votre enfant le fait de lui même et maîtrise la technique ce qui n’est pas attendu en PS)

Votre enfant va chercher des bouchons. Il place 1 bouchon dans chaque trou : trois situations possibles.

  1. Il met un bouchon dans chaque trou et il reste des places vides. Demandez- lui : « Est-ce qu’il y a un bouchon dans chaque trou ? » Dites-lui, « Tu vois il reste encore des places, tu peux retourner chercher des bouchons avec ton plateau. » Il y a à nouveau les trois mêmes possibilités. S’il manque encore des bouchons, demandez-lui de recommencer jusqu’à ce que tous les trous contiennent un bouchon. (Ce n’est pas grave si votre enfant met seulement un bouchon ou deux à chaque voyage, il prend ce qu’il veut.). Dites-lui ensuite : « Si tu as mis un bouchon dans chaque trou, tu as réussi, tu peux fermer ta boîte. »
  2. Il met un bouchon dans chaque trou et il reste des bouchons dans son plateau. Dites-lui  : « Si tu as mis un bouchon dans chaque trou, tu as réussi, tu peux fermer ta boîte. »
  3. Il met un bouchon dans chaque trou et il ne reste plus de bouchons dans le plateau. Dites-lui  : « Si tu as mis un bouchon dans chaque trou, tu as réussi, tu peux fermer ta boîte. » Recommencez plusieurs fois l’activité le même jour ou les jours suivants pour voir si c’est un hasard ou s’il a trouvé une stratégie pour réussir à tous les coups. (si c’est le cas, inutile de faire l’activité 2). Tenez-moi au courant.

Activité 2 : jour 2

Déroulement

Précisez qu’aujourd’hui la règle a changé. Dites à votre enfant « Aujourd’hui, tu dois faire très attention. Il ne doit pas rester de bouchons sur ton plateau quand la boîte est remplie. S’il reste des bouchons sur ton plateau, tu n’as pas réussi. Tu dois vider ta boîte. Tu peux aller chercher les bouchons en plusieurs fois. Tu prends autant de bouchons que tu veux et tu les mets sur ton plateau . Il ne doit pas y en avoir trop. »

Votre enfant va chercher des bouchons. Il place 1 bouchon dans chaque trou : trois situations possibles.

  1. Il met un bouchon dans chaque trou et il reste des bouchons dans son plateau. Dites-lui  : Il reste des bouchons sur ton plateau, tu n’as pas réussi. Ce n’est pas grave. Il faut vider ta boite. Recommencez le jour même et ou les jours suivants, jusqu’à ce que votre enfant réussisse à trouver une stratégie qui fonctionne pour ne pas en apporter trop. (S’il ne réussit pas appelez-moi ou envoyez-moi un mail pour que je vous explique comment l’aider sans lui donner la solution.)
  2. Il met un bouchon dans chaque trou et il reste des places vides. Demandez- lui : « Est-ce qu’il y a un bouchon dans chaque trou ? » Dites-lui, « Tu vois il reste encore des places, tu peux retourner chercher des bouchons avec ton plateau. » Il y a à nouveau les trois mêmes possibilités. S’il manque encore des bouchons, demandez-lui de recommencer jusqu’à ce que tous les trous contiennent un bouchon. (Ce n’est pas grave si votre enfant met seulement un bouchon ou deux à chaque voyage, il prend ce qu’il veut.) Quand il a mis un bouchon dans chaque trou, deux possibilités :
  • s’il reste des bouchons sur le plateau, Dites-lui  : Il reste des bouchons sur ton plateau, tu n’as pas réussi. Ce n’est pas grave. Il faut vider ta boite. Recommencez le jour même et ou les jours suivants, jusqu’à ce que votre enfant réussisse à trouver une stratégie qui fonctionne pour ne pas en apporter trop. (S’il ne réussit pas appelez-moi ou envoyez-moi un mail pour que je vous explique comment l’aider sans lui donner la solution.)
  • s’il n’y a plus de bouchons sur le plateau, dites-lui, tu as réussi, tu peux fermer ta boîte. Recommencez le jour même et ou les jours suivants pour vérifier que ce n’était pas un hasard et qu’il réussit à tous les coups.