Mardi 06 mars: l’ostréiculture

Ce matin nous sommes allés visiter le Fort Royer tout près de Boyardville.

C’est une zone très importante de marais dans lesquels on trouve de nombreux ostréiculteurs.

Nous avons rencontré Eve et Adriane, deux ostréicultrices.

Elles nous ont expliqué l’histoire de l’ostréiculture : nous avons été très surpris d’apprendre que le roi Henri IV avait pour habitude de  manger au moins 240 huitres seulement en entrée !!!

Le travail des ostréiculteurs a toujours été difficile mais encore plus à l’ancien temps parce qu’ils travaillaient à mains nues, sans matériels et par tous les temps.

Nous avons retracé la vie de l’huitre de sa naissance à sa consommation.

  • Le naissain (bébés huitres) est collecté en pleine mer à l’aide de collecteurs (plastique, métal,…) : les larves d’huitres se collent sur différents supports.
  • Vers l’âge de 2 ans, on les décolle et on les met dans des pochons que l’on remet en pleine mer et que l’ostréiculteur va régulièrement brasser. Ce brassage permet de leur donner une forme et une taille de coquille correctes.
  • Vers 4 ans, les huitres peuvent être consommées. Avant cela, on sort les pochons de la mer, on nettoie les huitres et on les affine dans les claires avant de les vendre.

 

Pour aller en mer sur les parcs à huitres, l’ostréiculteur utilise un bateau plat que l’on appelle le chaland. Il est plat pour permettre de se déplacer à marée basse.

 

Nous avons appris encore beaucoup plus de choses mais nous n’avons pas le temps de les rédiger ce soir.

Malgré la météo capricieuse nous avons eu une journée chargée et celle-ci n’est pas terminée…une veillée « jeux » est organisée pour nous….

 

PS : le planning a été modifié à cause des mauvaises conditions météorologiques.

Demain, nous espérons pouvoir nous rendre, comme prévu, sur l’île d’Aix.

 

A demain

CM2 : Anaïs, Baptiste, Emma L, Leslie,  Mélina, Noam, Zïa

Mardi 06 mars : le marais salant

L’après-midi, nous sommes allés voir les marais salants avec un chemin et des étapes. Il y avait un bassin qui s’appelait le jas. Les animatrices nous ont expliqué les différentes étapes qu’il faut pour la production du sel. Il en existe deux sortes : le gros sel et la fleur de sel. Puis, nous avons participé à des expériences pour expliquer le phénomène des marais salants.Les Cm1

La journée de lundi

Nous sommes partis en bus ce matin à 8h30  pour l’ île d’Oléron. Le voyage s’est bien passé. Nous sommes arrivés au Centre à 11h 00. Nous avons été accueillis par Océane et Tahiri qui sont nos animatrices. Nous avons visité les lieux puis nous sommes partis dans nos bâtiments. Nous avons fait nos lits et nous avons rangé nos vêtements. Nous sommes allés au restaurant du Centre à12h30  et nous avons dégusté des moules frites et de la mousse au chocolat. Cet après-midi, à 14h30, nous avons observé différentes sortes de poissons : merlus, soles, crevettes roses vivantes au port de la Cotinière. Les animatrices nous ont fait découvrir la criée et les bateaux de pêche et nous sommes rentrés à 18h00 .

Les CM1

Activités du lundi 05 mars après-midi

Cet après-midi nous avons pris le bus pour aller au port de la Côtinière. Arrivés sur place, nous sommes rentrés dans une poissonnerie par petits groupes pour pouvoir observer les poissons et les crustacés pêchés et vendus sur place. Il faut utiliser beaucoup de glace pour conserver les poissons ; la glace est produite directement dans la glacière géante du port qui alimente aussi les bateaux de pêche.

Nous avons vu des crevettes roses vivantes, des homards, des soles, des langoustines, des crabes, des coquillages, du bar, et beaucoup d’autres espèces encore.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la criée. Malheureusement, la vente aux enchères était terminée car il n’y avait que très peu de poissons à vendre aujourd’hui  (mauvaise pêche) ?

L’animatrice nous a tout de même expliqué comment se déroulaient les ventes.

La pêche est une activité dangereuse : nous avons d’ailleurs vu que de nombreux marins périssaient en mer ; un hommage leur est rendu dans la chapelle.

Puis, sur le port, nous avons découvert les différents types de bateaux de pêche et les techniques qu’ils utilisent.

Le caseyeur : il pose des casiers au fond de l’eau attachés par un fil et des flotteurs ; il permet de pêcher des crustacés.

Le ligneur : il dépose des lignes d’hameçons sur la mer pour pêcher des poissons (bar, congre….).

Le fileyeur : il installe des filets tendus verticalement au fond marin pour piéger des poissons.

Le chalutier : il utilise un filet. Il existe deux techniques de pêche au chalut : celle dite « entre deux eaux ou pélagique » et celle « de fond ». Cette deuxième technique est peu respectueuse pour les fonds marins car elle les racle.

Pendant que nous étions sur le port nous avons assisté à la sortie d’un des plus gros bateaux du port pour que celui-ci soit mis en carénage (c’est-à-dire pour être réparé ou restaurer).

Aïna, Camille R, Hugo, Jeanne, Lalie, Maëva, Maxence

Emploi du temps de notre semaine à l’île d’Oléron du 05 au 09 mars 2018

Jour 1: lundi 05 mars 2018

Matin: arrivée au centre vers 10h30 – 11h00

Installation / apéritif de bienvenue

Repas au centre

Après-midi: Visite du port de la Côtinière et de la criée

Retour / Repas Soirée au centre

Jour 2: mardi 06 mars 2018

Matin: Visite du site de Fort Royer

Repas au centre

Après-midi: Char à voile sur la grande plage de St Trojan

Visite d’un marais salant à Petit Village

Retour / Repas / Soirée au centre

Jour 3: mercredi 07 mars 2018

Journée sur l’île d’Aix:

 – bateau depuis Boyardville

 – approche du Fort Boyard

Pique nique préparé par le centre

 – Randonnée sur l’île: forêt, estran, dunes, fortifications

Retour / Repas / soirée au centre

Jour 4: jeudi 08 mars 2018

Matin: Visite du phare de Chassiron et de son musée

Repas au centre

Après-midi: Pêche à pied sur l’estran rocheux, plage de l’Ecuissière

Retour / Repas / Soirée au centre

Jour 5: vendredi 09 mars 2018

Matin: Visite de la citadelle du Château d’Oléron

Repas au centre

Après-midi: Dernière balade à la plage

Retour à Mouthiers