le musée d’Angouleme, par Melia, Mathilde et Enzo

dav

Le jeudi 22 novembre nous sommes allés au musée d’Angoulême. Nous sommes d’abord allés devant la vitrine des instruments. Emile un musicien professionnel nous a montré plusieurs instruments :

  • le tambour fait en bois et en peau d’animal, il se joue avec les mains.
  • la sanza : elle est faite avec du bois et des lames en fer, ça se joue avec les pouces.
  • les maracas :  elles sont faites en plastique et dedans il y a du riz ou du sable, ce sont des percussions qui se jouent en les secouant.
  • la flûte se  faisait avec des défenses d’éléphant, elle se joue en soufflant.
  • la cloche est faite en métal, elle se joue avec une baguette pour la taper.
  • la harpe est faite de boyaux d’animal et de bois, elle se joue en la grattant.

Après nous sommes allées voir la vitrine des masques.

La guide nous a montré un masque qui avait les yeux fermés, ce masque avait aussi des bourrelets, il représentait l’extrême beauté. La guide nous a expliqué que les filles entre 8 et 12 ans faisaient une cérémonie pour montrer qu’elles deviennent adultes. Pour cette cérémonie, les filles devaient porter un masque et danser. Tout autour, il y avait des personnes qui faisaient de la musique avec un tambour à aisselles et qui tapaient dans leurs mains. Nous avons aussi vu un masque qui s’appelle le séducteur de femmes ou le masque autruche. La guide nous a montré une vidéo de cérémonie. Les masques sont fait en paille, en carton, en bois et en plume.