Œuvre 16 : Nuit de noël de Malick Sidibé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décrire :

  • Que font les deux personnages au centre de la photo ?
  • Quand a lieu cette scène de vie ?

Analyser :

  • Tout est fait pour qu’on regarde deux personnes principalement. Quelles techniques Malick Sidibé, le photographe, utilise-t-il ?

Interpréter :

  • Quels ressentis éprouves-tu lorsque tu regardes cette photographie ? de la joie, de l’envie, de la contemplation, de l’indifférence ….

En savoir plus sur l’œuvre :

Fait avec Padlet

 

  • Pour retrouver le contenu de cet article sur un smartphone ou une tablette, flashez le code suivant à l’aide d’une application de lecteur de QRCode

Partagez avec d’autres classes !

  •  Vous avez des réponses aux questions ci-dessus ? Postez-les sous forme de commentaire en cliquant sur le lien sous le titre de cet article (laisser un commentaire ou… réponses).
  • Vous souhaitez partager vos émotions, vos réactions, vos découvertes… Twittez !  (Pensez à toujours mentionner la balise #WAPdu16. Pour créer un compte Twitter pour votre classe, contactez votre référent numérique).

2 commentaires

  1. Les CM1/CM2 d'Alain Fournier

    Bonjour,
    1) Nous avons l’impression que les deux personnages sont en train de danser car ils ont tous les deux un pied levé et leur vêtement surtout la robe semble bouger.
    C’est une photographie prise la nuit car l’arrière plan est noir et sombre de plus le cartel nous précise le titre « La nuit de Noël ». Même si leurs vêtements sont légers c’est quand même Noël ils doivent donc se trouver dans l’hémisphère Sud où les saisons sont inversées.

    2 Il a utilisé la technique du clair/obscur en utilisant le noir et le blanc et les contrastes comme on avait vu avec l’oeuvre Saint Joseph Charpentier, Georges de La Tour. De plus ils sont au premier plan et positionnés au centre de la photographie.

    3) On ressent de la joie car les personnages sourient et dansent et semblent heureux. Les vêtements blancs font d’avantage penser à la joie qu’à la tristesse.

    • Sophie Bonnet, CPD Arts visuels

      Comment dire ? Vous semblez devenir des experts ! ce qui est encore mieux c’est lorsque vous mettez les œuvres en relation comme avec De la Tour. Tiens un petit défi : connaissez-vous une autre œuvre du WAP saison1 dont le cartel renseigne sur le moment de la journée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *