Les grands arts du Moyen Âge

La musique au Moyen Âge

Au Moyen Âge on commencé à inventer le solfège pour retenir la mélodie qu’on venait d’inventer …

Résultat de recherche d'images pour "partition médiévale"

Il y a deux sortes de chant : le chant grégorien (a cappella) qui se chante dans les églises et sans instrument. Il est chanté par les moines ou les religieux qui chantent des prières.

Il y a aussi la musique pour danser à la cour du seigneur, dans les campagnes. Les instruments qui jouent sont la flûte à bec, le tambourin …

Le vitrail

En classe, nous avons fabriqué des vitraux comme ceux des églises et nous les avons collés sur nos vitres. Nous les avons fabriqués à base de papier noir, de papier calque qu’on a colorié. On a découpé le papier noir  pour former des figures. La première étape : nous avons pris des marques au crayon à papier sur le papier noir puis nous avons plié et découpé en forme de vitraux roman ou gothique …Ensuite, nous avons découpé et collé des petits morceaux de formes différentes qui viennent s’entrecroiser sur notre vitrail vide. Enfin, il nous reste à coller le calque et à le colorier aux feutres, de couleur différente dans chaque espace.

 L’art roman est une méthode de construction utilisée au début du  Moyen Age par les sculpteurs, en forme d’ arche. En Charente, on trouve beaucoup d’art roman. Voici 3 vitraux arrondis, en art roman (Noor, Nina G, Nina C.)

 

Nous avons fabriqué des vitraux pas tout à fait comme les maîtres verriers du Moyen Age ! Ceux-ci coloraient leur verre puis le découpaient avec un diamant et le faisait cuire au four. Puis ils assemblaient le tout avec des souples tiges de plomb. Ça racontait souvent des histoires pour les paysans illettrés, comme les croisades ou l’histoire de Jésus. Le soleil fait passer la couleur à travers dans l’église plutôt sombre.

  

L’art gothique est une méthode utilisée à la fin du Moyen Age en forme pointue. Les architectes se sont inspirés des sculptures qu’ils avaient vues au Moyen Orient lors des croisades. Vous pouvez voir, au-dessus, 3 vitraux en art gothique (Paul, Séréna, Antoine B.).

Les lettrines et les enluminures

Les lettrines c’est très coloré et pour qu’elles soient jolies, il faut qu’elles soient bien faites. C’étaient les moines copistes qui décoraient les textes : c’était la première lettre du texte qui était une lettrine. Pour les gens illettrés, ils pouvaient regarder les dessins dans la lettrine pour savoir de quoi le texte parlait. Ça représentait souvent l’histoire de Jésus car ces moines écrivaient la Bible. En voici plusieurs que nous avons trouvées jolies :

La Lettrine - Site de artsplastiquesetudes  100 Marco Polo Le Livre des Merveilles (exemple de ...  Les 1921 meilleures images du tableau Lettrines du Moyen ...

Nous avons commencé à faire nos lettrines au crayon à papier. Puis la maîtresse a accepté pour que l’on mette de la couleur. La règle était que le dessin ait un rapport avec la lettrine.

  

Alban                               Antoine B.                           Chloé

  

Honorine                            Gabriel                            Louis

Marjane et Séréna, Alysson et Louis

L’histoire d’Angoulême au Moyen Age

Image

Jeudi 26 septembre, on est allé en sortie pour visiter le château d’Angoulême et son donjon. On avait rendez-vous devant la statue de Marguerite de Valois avec Anne Tabel, notre guide. Marguerite de Valois est née dans la tour ronde du château, la seule qui est toujours debout avec le donjon. On a essayé de lire ce qui était gravé sur son piédestal : c’était en chiffres romains et cela disait le jour de sa naissance et le jour de sa mort (1492-1549). Marguerite de Valois est célèbre parce qu’elle est la sœur de François Ier et aussi reine de Navarre. Elle a aussi écrit plein de poèmes et un livre qui s’appelle l’Heptaméron.

Description de cette image, également commentée ci-après

 

« Quand on était dans la cour et qu’on regardait le haut du château, on avait l’impression que la tour devant nous allait tomber ! » Antoine B. et Antoine M.

Ensuite, nous avons fait 2 groupes. Un des deux groupes est monté avec la guide pendant que les autres regardaient les blasons dans la cour.

Le donjon

On est d’abord monté dans les escaliers qui n’étaient pas du Moyen Age, ensuite nous avons franchi la porte qui nous menait aux escaliers du Moyen Age : ils étaient vraiment très étroits de façon à ce que les ennemis n’arrivent pas à monter. Ils étaient aussi éclairés par des fenêtres appelées meurtrières : elles servaient à tirer avec des flèches sur les ennemis afin qu’ils n’arrivent pas à pénétrer dans l’enceinte du château.

Nous sommes ensuite entrés dans la première salle : la salle des gardes. C’ est une salle très peu éclairée ni chauffée. Elle servait à stocker les armes des chevaliers et des soldats. A l’intérieur nous avons vu une maquette du château tel qu’il était à l’époque.

 

Nous sommes repassés par les escaliers du Moyen Âge, puis nous sommes arrivés dans la deuxième salle : une salle qui servait autrefois à abriter le seigneur et sa famille. Le plafond est joliment sculpté et la salle est chauffée par une cheminée.

Il y avait des gravures sur les murs faites par les prisonniers, bien après le Moyen Age !

 

 » J’ai aimé quand on est monté au donjon mais c’était vraiment étroit ! » Romaïssa

 » J’ai aimé quand on est allé dans la 2ème salle car j’ai regardé les noms gravés sur les murs et le plafond sculpté. J’ai aussi aimé être en haut ! » Honorine

Quand on est allé en haut du donjon, on a vu le beffroi (photo 1), c’est la tour la plus haute mais qui n’était pas construite au Moyen Age, et la ville.

On a vu les mâchicoulis (photo 3), des archères et des meurtrières (photo 2), c’était pour se défendre.

   

En haut du donjon, les remparts avaient une forme géométrique (9 côtés) et ici, on voit la forme de pointe (photo 1) pour que les projectiles ricochent dessus.

Alban et Matis

Les trois familles comtales

On a fini de dessiner les 3 blasons : Taillefer, Lusignan, Valois. C’étaient les premiers comtes et comtesses d’Angoulême. Isabelle Taillefer (3ème photo) a été enlevée par le roi d’Angleterre Jean sans Terre, le jour de son mariage. Il l’a emmenée en Angleterre, l’a épousée, et ils ont eu 5 enfants. Mais quand Jean sans Terre est mort, Isabelle est retournée à Angoulême où son fiancé, le comte de Lusignan, l’avait attendue. Elle l’a épousé et lui a demandé d’agrandir le château car elle était habituée au château luxueux du royaume d’Angleterre. Cela a inquiété le roi de France Louis IX, qui, pour les surveiller, a fait construire à la place des halles d’aujourd’hui, un châtelet  ! En effet, au Moyen Age, certains seigneurs étaient plus puissants que le roi !

Antoine B. et Lucien

  

La ville

Quand nous sommes arrivés dans une rue piétonne, Anne Tabel nous a arrêtés devant une maison à colombages (photos 1 et 2) : les toits sont pointus, en torchis (de la terre et de l’eau), avec des planches de bois en haut et en pierre en bas pour que ça ne brûle pas et pour ne pas que ça pourrisse avec l’humidité.

Il y avait aussi des maisons à pignon tout en pierres (photo 4) pour les plus riches.

Les rues du Moyen Age étaient très sales, il y avait des animaux en liberté et pas d’égouts. Elles étaient aussi très étroites. Il y avait des soupiraux qui servaient à faire de la lumière et à aérer les caves des marchands. Sur la photo 3, on voit une échoppe, un magasin.

Alysson et Louis

La cathédrale St Pierre

La cathédrale sert à prier et elle a été construite au Moyen Age par Girard, l’évêque. Il y a des chapiteaux, des vitraux, des gargouilles qui servaient à faire peur pour ceux qui se comporteraient mal (3ème photo).

De dehors, on voit la coupole de la cathédrale et à l’intérieur, on en voit 4 : 3 petites et la grosse. La croix sur laquelle est mort Jésus est le symbole des chrétiens, c’est pour ça que la cathédrale est construite en forme de croix.

« C’est dommage que la façade ait été en rénovation car on ne l’a pas vue ! » Erwan et Médine

Le Moyen Age au musée

Vendredi 5 octobre, nous sommes allés au musée d’Angoulême pour voir ce qu’il y avait au Moyen Age en Charente.

Laïla et Florent nous ont accueillis, fait visiter les vitrines et fait faire une activité.

Nous avons donc travaillé sur 2 types architecturaux : le castrum et les églises.

Le musée d’Angoulême

 

Avant le musée était la maison de l’évêque Girard : cela s’appelle l’évêché. Comme il travaille à la cathédrale, il habite juste à côté ! Il avait aussi sa petite chapelle privée pour prier (2ème photo) qui est maintenant un petit monument à visiter dans le musée ! Danaé 

 

L’architecture religieuse

Ce sont des chapiteaux sculptés qu’on trouve dans les cathédrales, les abbayes, en haut d’un pilier. « J’ai trouvé que c’était bien fait, très précis ». Enzo

  

Le castrum d’Andone des comtes d’Angoulême

Voici la maison des comtes d’Andone en Charente, où ils venaient chasser. Sur la 2ème photo, on voit les pierres, les ruines de ce castrum. Sur la 1ère photo, on voit la reconstitution qu’ont fait les historiens.

 

L’artisanat

Au Moyen Age on utilisait déjà des pièces de monnaie (1ère photo). Les éperons (3ème photo) servaient à faire avancer les chevaux, ils étaient accrochés derrière les pieds des chevaliers qui piquaient dans le flanc des chevaux pour les faire galoper.

Les gens du Moyen Age jouaient déjà à des jeux (2ème photo), comme les dames, mais tous n’étaient pas autorisés à tout le monde.

  

Comme artisans, on trouvait des potiers, des forgerons qui fabriquaient tous les objets en métaux, des maçons, des tisserands… « J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’objets médiévaux en commun avec nous ! » Jeanne

 

La chasse

Au Moyen Age on chassait de deux façons :

-1ère façon : on chassait avec des rapaces de haut vol et d’autre de vol bas. Ceux qui volent bas poursuivaient le gibier dans les forêts. Ceux qui volent haut chassaient en terrain découvert .

– La 2ème façon : les seigneurs chassaient avec des chiens à dos de chevaux, c’est la chasse à courre.

 » C’était très bien, on a appris plein de choses sur le Moyen Age ! » Hussein ,Thomas

    

L’atelier de reconstitution architecturale

 

On recollait les parties du castrum : la cuisine, les chambres, la grande cour, la petite cour, la forge… Florent nous avait fait deviner grâce à des questions orales. »C’était facile car la grande cour était la plus grande, dans la forge, il y avait un marteau et du métal… ! C’était bien. » Manon  » Ça n’a pas duré assez longtemps ! » Maynace

  

On était en train de reconstruire l’arc boutant d’une cathédrale : on a vu que la clé de voûte est la pierre centrale de l’arc que l’on doit poser en dernier pour que l’édifice tienne !

La visite médiévale de la ville

Jeudi 20 septembre, nous avons visité le château d’Angoulême et son donjon, la cathédrale et nous nous sommes baladés dans les plus vieilles rues d’Angoulême.

Anne Tabel était notre guide le temps de la sortie. Toute la classe a adoré la sortie !

Le château

  

On est monté en haut du donjon. Nous avons vu une partie de la ville d’Angoulême. « Je n’ai pas eu le vertige, c’était cool. » Danaé . « En haut du donjon, j’ai eu un peu froid mais il y avait un beau panorama ! » Jeanne

Sur la 2ème photo, on voit des merlons et des créneaux afin de se protéger et de tirer.

Au-dessus de la porte qui menait au donjon, il y avait les trois blasons des trois familles qui ont vécu dans ce château : Lusignan, Taillefer et Valois.

  

« J’ai eu un peu le vertige en montant et descendant les escaliers car ils étaient étroits.  » Jeanne . « J’ai eu l’ impression de tomber en descendant les escaliers ! » Danaé

  

Au Moyen Age, c’était dans cette pièce que vivait le seigneur, il y avait une grande cheminée pour se réchauffer, le conduit donne sur le donjon (2ème photo).

Les vieilles maisons

Sur la première photo, on voit les maisons qui sont en bois au-dessus, ce sont des maisons à colombages, entre les planches de bois, il y a du torchis !

Si on met le bois  en bas de la maison, quand il pleut ça va pourrir et pour les incendies, ça brûle ! Du coup, c’est mieux qu’il y ait de la pierre en bas.

  

Sur la 2ème photo, c’est une maisons à pignon construite pour les plus riches .

sur la 3ème  photo, on voit la porte d’une maison ancienne avec le numéro gravé sur la pierre.

« Nous avons tout aimé dans cette visite ! » Farah et Lara

La cathédrale

  

La cathédrale Saint-pierre a commencé à être construite en 1118. Sa serrure est la plus grande de la ville d’Angoulême (5ème photo) « J’ai été impressionné par sa forme de croix, je n’en avais jamais vu ! » Paul-Antoine.

Il y a des sculptures sur le tympan et sur toute la façade : il y a ces sculptures parce qu’à l’époque du Moyen Age, les gens ne savaient ni lire, ni écrire et donc il fallait leur montrer ce qui se passait. L’une d’entre elle (4ème photo) parle de la guerre de Saragosse qui s’est passée à la même époque que la construction de la cathédrale.

« Moi, j’ai été impressionné par les voûtes énormes ! » Enzo

  

Marguerite de Valois

Marguerite de Valois est née dans la tour ronde du château d’Angoulême. C’était la sœur du roi de France (François Ier). Elle est née le 11 avril 1492  à Angoulême et est morte le 21 décembre 1549 à Odos-en-Bigorre. Elle est la mère de Jeanne d’Albret (reine de Navarre et mère du futur roi Henri IV). Elle est aussi connue pour avoir écrit l’Heptaméron. Elle a sa statue devant le château d’Angoulême.

 » Nous avons adoré la visite du château et surtout, monter dans le donjon » Marjorie et Rose

 

Edwige nous raconte Le Saracino

Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler du Saracino !

Le Saracino, la Giostra del Saracino, est une fête médiévale qui se traduit en français le sarrasin. Le Saracino est surtout un jeu où s’affrontent quatre équipes issues des quatre portes de la ville d’Arezzo :
– La porta Sant’Andrea (ses couleurs sont blanc et vert)
– La porta Sant Spirito (jaune et bleu)
– La porta del Foro (jaune et framboise)
– La porta Crucifera (rouge et vert).

Comme on le voit dans le titre, moi je suis Crucifera !

  

Le jeu se déroule en juin et en septembre sur la Piazza Grande. Le combat est précédé d’une semaine de fête dans les quartiers (repas, etc) et de manifestations importantes : défilés en costumes, présentations des cavaliers, bénédiction des cavaliers et des chevaux dans le Duomo (cathédrale). La ville est décorée de drapeaux aux couleurs du quartier. Il y a beaucoup de musique et un spectacle de jonglage de drapeaux. Le prix à remporter est une Lance d’Or.

Voici leurs symboles :

Pendant le jeu, le cavalier se lance au galop avec sa lance en bois. Il doit viser la cible tenue par le Saracino et obtenir de 1 à 5 points.

A l’origine, c’est un entraînement militaire. La fête a lieu depuis au moins 1593. Ce tournoi a toujours existé sauf entre 1810 et 1931.

 

On voit ci-dessus le cavalier en train de bouter la cible et le Saracino.

Pour le Saracino, un concours de poème est proposé. Les classes qui participent sont des classes de primaire comme ma Quarta, c’est-à-dire mon CM1 ici. Cette année, ma classe a gagné le 1er prix, grâce au poème de Tommaso !

Pour choisir la Lance d’Or, il y a un concours de dessin. Les artistes font des propositions. Chaque année, il y a un thème. Pour l’année prochaine, c’est la 1ère guerre mondiale. La Lance du gagnant est créée et devient la Lance d’Or du Saracino. Il y a une exposition permanente sur le Saracino et les lances d’Or.

Samedi 24 juin, la porta Sant’Andrea a gagné le Saracino, donc la Lance d’Or, que le maire a remis de mon balcon, comme vous voyez sur la photo.

Il y avait aussi le chef de la police et un militaire. C’est un évènement très important pour la ville !

Grosses bises et bonnes vacances !

EDWIGE