Semaine de la maternelle en 2017 – des actions à partager.

Ci-dessous, nous vous proposons quelques actions menées pendant la semaine de la maternelle, un moyen de partager des expériences départementales. A la fin de cette page, vous pouvez retrouver les documents qui ont contribué au lancement de ce projet.

Un magazine (consultable en ligne) reprend de nombreuses actions ->le mag 7

  • École maternelle C. Perrault à Angoulême :
    « L’école se mobilise autour du dessin hors les murs : chaque enfant se représente et la production est affichée par encollage sur les murs en béton brut de la cour de l’école. Ces temps de création se vivent le matin où les parents peuvent se joindre à l’encadrement. Durant les cinq jours, parents et enfants ont vu le transformation de leur environnement quotidien jusqu’au vendredi où l’action plastique a été finalisée. »
  • École maternelle de Challignac :
      « L’école proposait au fil de la semaine de participer à la création de panneaux exposés sous le préau. Le principe de dessins dans la peinture avait été retenu. Une succession de couches de peinture appliquée et égouttée puis des dessins à partir de formes et des couleurs obtenues avec la peinture. Parents et enfants pouvaient retrouver ces œuvres lors d’un vernissage. » (voir en plus : http://blogs16.ac-poitiers.fr/challiberlais/)
  • École maternelle d’Aigre :
      « L’école accueille les futurs élèves (avec les professionnelles de la maison de la petite enfance) dans la classe des petits pour préparer à la rentrée de septembre. Les objectifs étaient de  permettre un premier contact avec l’école, la maîtresse et l’ATSEM ; de découvrir un nouveau lieu de vie, la classe et ses aménagements, et permettre à l’enfant et à ses parents de créer des images mentales sur ce milieu inconnu.
    Un parcours moteur découverte avec mutualisation du matériel des 2 structures était proposé. D’autre part, l’école proposait un atelier animé par les « mamies conteuses » et l’animatrice de la bibliothèque à destination des élèves et ouvert aux parents. Le but était d’offrir des échanges inter-générationnels autour du livre et des traditions orales et  montrer aux parents comment raconter une histoire (mise en situation d’écoute, capter l’attention, adapter le langage, créer de l’imaginaire, faire aimer un moment de partage…). En complément une rencontre autour d’un café, d’un thé, d’un gâteau invitait les parents d’élèves, les parents des futurs élèves, les élus et les partenaires ( psychologue scolaire, éducateurs de la maison d’enfants de Saint-Fraigne, animateurs de l’accueil de loisirs..)  à échanger sur l’école et la parentalité.  » (… suite des actions)

  • Écoles maternelles de Bassac, Chassors, Debussy à Jarnac, Houlette, Saint-Sévère et Veillard :
      « Les élèves des classes maternelle de Chassors, Veillard, Houlette, Ste-Sévère, Bassac et Debyssy (Jarnac) proposaient une visite de l’expositiond’art et langage « Boîtes à créer, boîtes à parler ».  Il s’agissait de confronter les œuvres réalisées à partir de boites à créer qui permettaient d’expérimenter et de rechercher diverses actions plastiques, en faisant émerger des verbes d’action. » (voir le magazine)
  • Ecole maternelle de Puymoyen :
    « L’école proposait aux enfants une sortie en orientation. Les grands balisaient un itinéraire et les plus petits devaient  chercher, se repérer et déterminer le bon chemin. L’occasion de travailler avec la sécurité routière en attirant l’attention des enfants et des parents sur la sécurité et les règles de circulation. Une exposition proposait une mise en lumière de ce que les enfants avaient appris. »
  • École maternelle de Salles Lavalettes : 
    « Le projet portait l’attention des enfants sur le mouvements notamment au regard des œuvres de Keith Haring.   Ils choisissaient des postures et les élèves traçaient les contours de leurs camarades sur deux grandes fresques qui, par la suite, ont été peintes (et sont aujourd’hui accrochées dans la classe). Ses silhouettes grandeur nature ont été ramenées à l’échelle des rondins de bois. Les élèves ont ainsi pu retrouver et peindre leur silhouette. Ces rondins ont pour vocation à être insérés l’hiver dans les parterres de la commune. Ils marqueront l’endroit où des bulbes seront plantés. Au printemps, lorsque les plantes sortiront de terre, les bouchons seront enlevés et exposés. Puis remis en place à l’automne suivant. Les CP ont également reçu la mission d »écrire » le nom des arbustes plantés dans les massifs. Notre projet se clôturera le 15 mai où les élèves assisteront à la mise en place des bouchons en présence de quelques représentants de la commune. Une photo sera prise et un article sera écrit dans le bulletin communal. »
  • Ecole maternelle Fournier à Angoulême :
    « L’école proposait parmi d’autres actions un  « rallye science » . 12 ateliers étaient proposés autour de ce thème (découverte des aimants, jeux sur les engrenages, atelier jardinage, jeux d’eau, fabrication de peintures à partir de pigments naturels, mélange de couleurs…).. Les groupes étaient encadrés par les enseignantes, les atsem et les parents. L’occasion de découvrir comment les enfants apprennent ensemble. »
  • École maternelle P. Kergomard à Soyaux  :
    « L’école était  balisée par des cartes géantes du jeu de 7 familles.  Les portraits de famille ont été dessinés en grand format puis peints. Accrochés, collés, ils invitaient les parents à  les suivre pour découvrir le quotidien de l’école. »
  • École maternelle de Mansle :   
      « L’école proposait de découvrir de nombreuses activités quotidiennes :  chants par la chorale réunissant tous les enfants de l’école , découverte d’un parcours de motricité, utilisation de tablettes pour apprendre-jeux numériques,  les activités de l’accueil et rituels pendant le moment de regroupement, … Soit pour les parents, un moyen de mieux comprendre le quotidien d’une école maternelle et les modalités d’apprentissage. » mansle
  • École maternelle de La Rochefoucauld :
    « L’école proposait une grande exposition de dessins. L’occasion de faire le portrait de son copain et de l’exposer mais aussi de mettre en avant les dessins sous toutes ses formes à la manière d’une grande lessive. »
  • École maternelle de Genouillac :
    « L’école proposait parmi bien d’autres deux actions particulières : la première consistait à dessiner des animaux préhistoriques. Ces derniers sont les brouillons des peintures pariétales que les enfants réaliseront ->Atelier ps ms.  Les parents pouvaient aussi assister à un atelier d’écriture essayée. Initiés depuis le début de l’année, les enfants en ont  profité pour expliquer aux parents comment ils réussissaient à trouver la bonne écriture. ->Atelier écriture essayée semaine de la maternelle  »
  • Ecole maternelle de Saint-Exupery d’Angoulême :
     » L’école proposait notamment de faire découvrir aux parents un atelier apprendre à dessiner. Les enfants expliquaient aux parents les techniques et les étapes pour dessiner. Les dessins réalisés, ils comparaient les productions pour en mesurer les écarts. »

 

Le dessin dans toutes ses dimensions

Les enseignants et les professionnels de la petite enfance sont invités à une conférence sur le dessin. Pour aller plus loin : http://blogs16.ac-poitiers.fr/lesartsdeslecole/

Des défis possibles :

  • des dessins plus grands que moi
  • de face, de profil
  • dis moi ce que je dessine
  • hors de la classe, hors de l’école

 

 

 

Des ressources :

Les deux magazines de la mission maternelle vous propose des pistes de réflexion sur le sujet.

  • Des témoignages :

dessiner autrement-Le témoignage de Solen Le Rouzic. from Les maternelles en Charente on Vimeo.

de face – de profil site from Les maternelles en Charente on Vimeo.

le dessin libre from Les maternelles en Charente on Vimeo.