le premier jour de l’an

les sept jour frappent à la porte
chacun deux vous dit lève-toi!
soufflant le chaud soufflant le froid,
soufflant des temps de toutes sortes,
quatre saisons et leur escorte
se partage les douze mois
au bout de l’an,le vieux portier
ouvre toute grande la porte
et d’une voix beaucoup plus forte
crie à tous vent:premier,janvier!

pierre menanteau
arnaud fougeron

Une réflexion au sujet de « le premier jour de l’an »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *