le voleur de tableaux, chapitre 9

Chapitre 9
Le coupable découvert

Le lendemain, l’agent 007 donne rendez-vous à M.Lafortune, sorti de l’hopital, Mme.Labelle, M.Padpobanane, M.Lagrange et le patron:

« Je vous ai demandé de venir ici car j’ai découvert le coupable! dit l’agent 007. Ca ne peut pas être M.Lafortune car il ne s’est pas blessé tout seul! Ce n’est pas non plus Mme.Labelle car elle ne peut pas courir avec des chaussures à talons. Ca ne peut être que le patron!
Oh non! dit M.Lafortune .
Il a fait ça car il est jaloux de son cousin qui gagne mieux sa vie! Il sait que si son cousin décède, il aura tout l’argent. Voilà pourquoi il a voulu le tuer. Je suis désolé, mais la prison vous ouvre ses portes. »

Au commisariat, les policiers ont élu l’agent 007 patron du service.

FIN
Baptiste et Tom

le voleur de tableaux, chapitre 8

Chapitre 8

La visite à l’hopital

Deux jours plus tard, l’agent 007 rend visite à M.Lafortune à l’hopital. Toc toc toc :

« Entrez .dit M.Lafortune.
Bonjour, c’est moi! dit l’agent 007.
Ah, c’est vous ! Je suis content de vous voir. Oui, le médecin m’a dit que je pourrais sortir demain.
Je vous souhaite un bon rétablissement. Je dois y aller. Au revoir . »

le voleur de tableaux, chapitre 7

Chapitre 7
La course poursuite

L’agent 007 s’élance à la poursuite du tireur. Il court aussi vite qu’il le peut, mais la voiture prend de l’avance. L’agent 007 décide de tirer dans un pneu avec son révolver pour que la voiture dérape.
Mais le vandale saute de la voiture; ils continuent à courir à pied. Le fugitif passe par une bouche d’égout, l’agent 007 n’abandonne pas malgré sa phobie des mauvaises odeurs. Il glisse et tombe; le tireur a le temps de partir et sort par une autre bouche. L’agent 007 remonte mais le vandale est déjà parti. Il rejoint M.Lafortune, l’ambulance est déjà arrivée pour l’examiner.

le voleur de tableaux, chapitre 6

Chapitre 6
La voiture blindée

L’agent 007 et M.Lafortune vont dans une petite rue, à l’abri des regards:

« Que faisiez-vous mardi vers 23h30? dit l’agent 007.
J’étais dans l’avion de retour, car j’avais un voyage d’affaires! Je suis revenu vers 1 heure du matin.
Aimez-vous l’art, et plus spécialement les tableaux?
Oui, mais je n’ai plus le temps de me consacrer à cette passion. »

Soudain, une voiture noire, blindée, aux vitres grisâtres, une magnifique voiture de marque Bercedes, s’arrêta au bout de la ruelle: un tir de révolver blessa M.Lafortune au bras droit.

le voleur de tableaux, chapitre 5

Chapitre 5
M.Lafortune

Le lendemain matin, l’agent 007 se dépêche et va directement au domicile de M.Lafortune. Au rez-de-chaussée de l’immeuble du milliardaire, il croise une personne assez forte, aux chaussures de cuir:

« Connaissez-vous M.Lafortune? dit l’agent 007.
Oui, je suis M.Lafortune.
J’imagine que vous avez entendu parler de l’agression qui s’est passée l’autre jour.
Oui, on m’en a informé .
Pardon, je ne me suis pas présenté, je suis l’agent 007.
Si c’est pour me poser des questions, je préfère m’isoler! dit M.Lafortune.

le voleur de tableaux, chapitre 4

Chapitre 4
Madame Labelle
L’agent 007 va voir Mme.Labelle. Malheureusement, on l’informe qu’elle est en réunion. L’agent décide de l’attendre devant son appartement. Une demi-heure plus tard, il voit une très belle femme arriver…. C’est elle, Mme.Labelle !

« Bonjour, vous êtes bien Mme.Labelle? dit l’agent 007.
Oui ! A qui ai-je l’honneur?
A l’agent 007, de la police judiciaire! J’imagine que vous avez appris que M.Padpobanane a été agressé?
Oui, je l’ai appris avant-hier soir! dit-elle d’une voix si douce qu’on pourrait en tomber amoureux.
C’est vrai que vous et la victime étiez amoureux dans votre jeunesse ?
Oui, mais c’est une vieille histoire et je ne préfère pas en parler! dit Mme.Labelle émue.
D’accord, je vais partir! Aurevoir et bonne nuit! dit-il. »

le voleur de tableaux, chapitre 3

Chapitre 3
Le témoin
Quand 007 arrive au commissariat, on l’informe qu’un témoin a vu la scène par la fenêtre de son appartement:
« Bonjour ! dit l’agent 007 au témoin.
Je m’appelle M.Lagrange, je connais bien M.Padpobanane. Chaque mercredi, il vient boire le café chez moi. Il m’avait proposé de l’accompagner à une exposition de peinture, mais j’ai refusé parce que j’étais fatigué.
Merci ! Je vous recontacterai plus tard.»

le voleur de tableaux, chapitre 2

Chapitre 2
La rencontre

L’agent 007 rentre au commisariat, il cherche dans l’annuaire M.Padpobanane: avenue du parc. Il décide d’aller le voir. Arrivé, il frappe à la porte:

«Qui est-ce? crie M.Padpobanane.
Je suis l’agent 007, je fais partie de la police judiciaire!
Entrez! Et il me raconta calmement toute l’affaire: c’était monstrueux! Le criminel a tiré avec son révolver! Mais mon chien a eu le réflex de le mordre au poignet. J’ai eu le temps de remarquer que ses chaussures étaient de couleur rouge bordeaux. Je l’ai vu partir en direction du parc.
Il y a deux suspects: Mme.Labelle, une collectionneuse au grand sourire…. elle pourrait m’en vouloir à cause d’une vieille histoire d’amour…. Il y a M.Lafortune, un ancien voleur, qui est devenu milliardaire en faisant des affaires. Il essaye de s’enrichir. Merci, en tout cas! Je reviendrai vous voir quand j’aurai des nouvelles! dit l’agent 007 »

le voleur de tableaux chapitre 1

Chapitre 1
Le téléphone sonne
L’agent 007 est un jeune adulte de 27 ans engagé dans la police. Il est brun, blanc de peau, avec une moustache noire et les yeux verts. Il est courageux et malin, mais timide. Il est inscrit à un club d’escalade à Londre.

Tout à coup, le téléphone de l’agent sonne; c’est son patron! La nuit dernière, dans une rue, un vol a failli être commis, mais la victime, M.Padpobanane, est gravement blessé. Le chien de la victime a mordu le voleur au poignet. M.Padpobanane a réussi à s’enfuir par la porte de l’immeuble de son appartement.

Spectacle l’île aux fleurs offert par Calitom

Le lundi 1 juin, nous sommes allés voir un spectacle de Calitom intitulé l’île aux fleurs, à Roumazière. Ça parlait d’un petit garçon qui s’appelle Oscar et de son frère Tim. Oscar se pose plein de questions et quand son cerveau bouillonne, il pense à son héros Léonard De Vinci. Le soir avant de s’endormir il met son jouet préféré Super Eco à côté de lui. La nuit, Super Eco et ses amis les objets se réveillent pour manifester leur mécontentement sur leur sort. En effet ils ne veulent pas être jetés à la poubelle et encore moins finir sur l’île aux fleurs. Super Eco décide de s’y rendre. Quand Oscar apprend la nouvelle il décide d’aller chercher Super Eco sur l’île aux fleurs. Aidé de son ami Léo la mouette, ils volent vers l’île, sauf qu’un mauvais atterrissage les amènent sur l’île au paradis où deux perroquets répètent tout ce qu’ils disent. Un singe sage donne un radeau à Oscar pour qu’il se rende sur l’île aux fleurs.Là-bas, Bérénice retrouve  Super Eco et lui redonne.Puis elle lui demande de bien trier les déchets pour que l’île aux déchets redevienne l’île aux fleurs. En revenant chez lui Oscar  explique à Tim comment trier. Mais la première fois Tim se trompe. Alors avec les supers  pouvoirs de Super Eco, pour remonter le temps,  et avec l’aide des explications des enfants, Tim réussit enfin à trier.

Voici quelques photos du spectacle « l’île aux fleurs ».

Voici les appréciations des élèves
Baptiste
j’ai aimé car ça parle du tri j’ai aussi appris que l’ile aux fleurs existe et que ce n’est pas légale de jeter des déchets sur une ile.
Melvin
j’ ai adoré ce spectacle parce que c’ était comique. Ce qui m’a fait rire c’ était quand Tim a jeté les objets.
Antoine
J’ai adoré car ça était rigolo , triste et on apprend une chose comme L’Ile aux fleurs. Le décor était très joli.Nicolas
J’ai aimé car ça nous apprend beaucoup de chose car il faut savoir trié les déchets.
Eugénie
J’ai trouvé ça un peu bébé à cause des marionnettes mais sinon c’était rigolo
Manon
J’ai aimé le décor les marionnettes  l ile aux fleurs avec les déchets.
Louis
J’ai  aimé car c’est drôle avec les perroquets.
Yvann
J ‘ai aimé ce spectacle quand on disait stop à Tim.  Par exemple  quand il mettait le verre dans le compost et aussi le papier dans le sac noir .
Charly
J’ai bien aimé: quand la mouette a pu casser l’arbre d’Oscar.
Je n’ai pas aimé le moment triste, quand j’ai vue l’île aux fleurs.
Florent
Oui j’ai aimé parce que les marionnettes étaient rigolotes j’ai bien aimé  quand Oscar et Tim ont fait le tri.
Hellora
j’ai bien aimé parce  que ça  m’a appris les  déchets et ça m’a appris  dans  quelles  poubelles il faut  les mettre et c’est  bien.
Robin
J ‘ ai  bien  aimè  parce que c’était marrant  quand  Oscar faisait du hip-hop avec Tim. Cela m’a appris à comment mettre les objets dans les poubelles.
Marylou
j’ ai pas aimé car ça part dans tous les sens .Quand le grand frère fait des bêtises que ça répare en arrière je ne comprends  rien.
Clément
J’ai bien aimé car Oscar et les objets ont voulu sauver le monde en triant les déchets et qu’ Oscar avait perdu son super éco et qu’il l’a retrouvé. Puis Oscar a réussi à expliquer à son frère Tim comment trier les déchets.J’ ai  appris que l’île aux fleurs existe vraiment et c’était drôle avec les perroquets.