station de pompage

Grâce à Mr Le Maire et Mr Marcillaud nous avons pu visiter la station de pompage et le château d’eau de Montbron.

En voici le fonctionnement.

La source.IMG_3150

Le décanteur sert à enlever tous les gros déchets.

IMG_3153

filtre à sableIMG_3152

filtre à charbon actifIMG_3156

Le chlore gazeux sert à rendre l’ eau potable.

IMG_3161

Le réservoir sert à stocker l’eau potableIMG_3151

 

IMG_3157

Les pompes envoient l’eau potable au château d’ eau.IMG_3148

le château d’eau sert à stocker l’ eau.

IMG_3174

Parfois, le calcaire bouche les tuyaux.

IMG_3169

 

Manon, Charly, Baptiste et Nicolas.

phyto épuration du chambon

Au mois d’octobre, grâce à Mr Helmer Stéphane la classe de CE2  a visité la station d’épuration du Chambon.  Cette station est une phytoépuration dont voici le fonctionnement.

réservoir pour les eaux uséesIMG_3205

Intérieur de la cuve .IMG_3209

Les  roseaux mangent les eaux  uséesIMG_3207

sortie des eaux nettoyées par les roseaux

IMG_3213

Cuve qui amène l’eau aux noues ( petits ruisseaux sinueux avec des herbes).IMG_3214

L’eau nettoyée passe dans les noues  qui servent à nettoyer davantage l’eau . Des moutons mangent l’herbe pour qu’elle reste toujours efficace dans son rôle de filtre.IMG_3215IMG_3218

l’eau est rejetée dans la Tardoire. IMG_3219  IMG_3220

Yvann, Sebastien, Marylou

La station d’épuration de montbron

Au mois d’octobre nous la classe de CE2 a visité la station d’épuration de Montbron. Les élèves et le maître remercient Mr Le maire et les employés de leur disponibilité.

IMG_3256
Voici le fonctionnement.

réservoir qui récupère le seaux uséesIMG_3260

Le broyeurIMG_3264

Le tamis: il trie les déchetsIMG_3266

poubelle qui sert à récupérer les déchetsIMG_3270

traitement biologiqueIMG_3273

oxygénation   des bactériesIMG_3271

décanteur qui sert a couler les bactéries et l’eau reste à la surface IMG_3257IMG_3279

 

 

 

 

Les bactéries viennent dedans.IMG_3274

Le bassin à bactéries sert à récupérer toutes les bactériesIMG_3259

 

IMG_3277

l’eau arrive du décanteur et elle est rejeté à la rivière.

IMG_3276

Antoine,Louis,Eugénie,Florent

l’exposition sur la première guerre mondiale

introduction:

Nous sommes allés voir une exposition sur des objets fabriqués par les poilus dans les tranchées durant la première guerre mondiale.

Il y avait des objets étonnants.

1- le film:

Nous avons vu un film qui parlait du premier Noël, en 1914, entre les allemands et les anglais. Les allemands et les anglais combattaient. Le soir, avant Noël 1914, un homme du côté de l’Allemagne est allé du côté des Anglais sans arme. Un des Anglais s’est levé et est allé le voir, lui a fait un câlin et ils ont commencé la fête pour une journée. Ils ont joué au foot. Mais les gradés au dessus ont appris ce qui se passait et sont allés voir. Ils leur ont accordé un jour de fête jusqu’à huit heures. Après, ils recommencent la guerre. Ils ont chanté les chansons de Joyeux Noël en Anglais .

2- les instruments:

Il y avait 3 instruments : 1 violon et 2 guitares. Les 3 instruments étaient faits avec des bidons en métal d’un litre qui leur servaient de gourde. Les soldats ont fait ces instruments avec les matériaux à leur disposition. Ils jouaient  de la musique avec les instruments pour se divertir, pour oublier l’enfer qu’ils vivaient .

3- les armes:

a- Les grenades:

Il existe plusieurs sortes de grenades :

La grenade messagère qui servait à envoyer des messages. Il suffisait de mettre un message dans la grenade  puis de l’enfoncer au bout du fusil, puis d’appuyer sur la gâchette. Alors la grenade s’envolait dans la tranchée alliée et une fumée rouge sortait de la grenade. Cette fumée indiquait où trouver le message.

La grenade éclairante: On enfonçait la grenade éclairante au bout du fusil, on appuyait sur la gâchette, la grenade s’envolait, un petit parachute se déployait et la grenade éclairait le champs de bataille, les nuits sombres.

La grenade offensive n’est autre que la grenade normale que l’on envoie pour faire exploser les ennemis .

b- L’épée en verre:

Les soldats passaient un examen, ils y allaient avec une épée en verre. S’ils réussissaient, ils repartaient avec l’épée cassée .

c- Les obus:

Les obus, ce sont de grosses bombes que l’on jette avec un canon et qui explosent. Quand on faisait des trous dans les obus, ils partaient moins loin. Il y avait un appareil pour cela.

4- Les images en 3D:

On peut voir en 3 D à l’aide de petites jumelles en bois. Dans cet objet, on insère une plaque de verre sur laquelle se trouve l’image. On doit regarder vers la lumière pour avoir une plus belle vue.

C’est fragile parce qu’il y a des lentilles en verre pour regarder la plaque, et la plaque est aussi en verre.

On a vu une saucisse : on dirait une montgolfière mais en forme de saucisse.Sur une autre image, il y avait comme un bateau avec un gros canon dessus. Mais c’est un bateau de guerre, et ça servait aussi à transporter des soldats sur le champ de bataille.

5- le tabac:

A la guerre, il y avait beaucoup de fumeurs car cela les soulageait, et en fumant, ils oubliaient l’horreur des combats. Ils avaient même fabriqué des pipes en épis de maïs. Leur tabac s’appelait le « grocu » : « gro » pour gros et « cu » pour cubique. Les soldats fabriquaient des briques avec le fer des obus. Ils fabriquaient aussi des coupe-cigarettes : on introduisait la cigarette dedans, on refermait et on ne voyait plus la fumée de la cigarette  donc on fumait discrètement.

6- souvenirs et porte-bonheurs:
Les soldats fabriquaient des briquets et gravaient des petites choses qu’ils emmenaient chez eux. Ils écrivaient des lettres pour leur femme et fabriquaient des stylos pour pouvoir écrire.

7- objets de décoration:
Durant la guerre 1914-1918, les hommes étaient très oisifs. Pour s’occuper, ils ont fabriqué des objets. Ils ont créé des lampes … Les lampes étaient  faites à partir de douilles, d’obus et de lames de baïonnette tordues. Avec des obus, ils faisaient aussi des vases, des bouillottes……

Pour créer les vases, les hommes se servaient des lanières qui tenaient l’obus. Ça les maintenait et ils pouvaient les ciseler, les graver, les marteler pour faire quelque chose de joli.

8- les secours:
Les secours sont obligatoires à la guerre. Les infirmières étaient vêtues d’une blouse blanche. Il y avait beaucoup d’ustensiles et d’outils de médecine. Elles prenaient un petit lit pour transporter les blessés. Au début, elles les transportaient dans des charrettes puis ça a évolué en ambulance.

 
 
 
 

 

 

La dentelle

DSC00368DSC00355DSC00359

Nous sommes allés à Nontron avec les CE2 et les CM2 regarder une exposition sur la dentelle.
Tout d’abord, nous avons fait un atelier: Sur du papier calque, nous avons réalisé un motif de dentelle.
Ce n’était pas facile car il fallait que tout se touche.
Puis nous avons regardé des créations. Il y en avait de toutes sortes.

La guerre 1914-1918 (suite)

Il y a eu 111 montbronnais qui sont morts sur environ 500 mobilisés.

La vie était difficile dans les tranchées. Ils dormaient dans des lits inconfortables. Parfois, ils sont recroquevillés dans des trous d’obus, les bras autour des genoux, tellement ils ont froid. Le manque de sommeil est horrible. Ils avaient peur, ils avaient froid. Ils attendaient et voulaient rentrer dans leur maison. Ils vivaient dans des tranchées humides et sombres. Le soir, ils réparaient les tranchées et ils surveillaient. Ils dormaient tout habillés et se lavaient avec très peu d’eau.