La grosse cloche

C’est un des rares monuments (avec la porte Cailhau) que la ville conserve du Moyen Age.

IMG_3187

Elle vient d’être restaurée. Elle a été édifiée au XVe siècle sur les restes de l’ancienne Porte Saint Éloi (dite aussi porte Saint James ) du XIIe siècle (adossée à l’église Saint Éloi du XIIe siècle).

Elle est ouverte sur le rempart du XIIe siècle et elle voyait passer les pèlerins de Saint Jacques en route pour Compostelle, d’où le nom de la rue Saint James voisine (Saint James étant le nom gascon de Saint Jacques).

IMG_3186

Visite du vieux Bordeaux

Nous avions rendez-vous place Pey-Berland avec un guide conférencier. On a observé la tour qui était un clocher.

IMG_3171

On a vu la cathédrale, elle était décoré de statues de pierre, elle était très grande. Après on est allé à la porte de la grosse cloche. Il y avait trois lions sur la porte pour rendre hommage aux Anglais qui ne faisaient pas payer d’impôts aux Bordelais.

IMG_3179  IMG_3181  IMG_3178  IMG_3188

Après on a vu la rue neuve qui est la plus vieille rue qui reste à Bordeaux. Après on est allés dans une rue où il y avait des grosses pierres collées au mur pour ne pas se faire rouler dessus par les voitures mais ce n’était que pour les riches. Cela servait aussi pour ne pas recevoir  les excréments des gens jetés par les fenêtre.

IMG_3190  IMG_3191  IMG_3189

Et en dernier on est allés voir la porte Cailhau qui a été construite en l’honneur de Charles VIII et qui servait de protection à la ville.

IMG_3127

Le musée d’Aquitaine

Au musée d’Aquitaine nous nous sommes séparés en trois groupes répartis dans plusieurs salles.

Il y avait salle pour la préhistoire, une autre pour les Gallo-Romains, pour le Moyen-Age et la Renaissance. Au premier étage on a vu le 18ème siècle et le 19ème siècle, et une sur l’esclavage et le commerce triangulaire.

Le commerce triangulaire, c’est quand les Français avaient des colonies en Amérique car les déplacements en bateau formaient un triangle. Le bateau partaient d’un port de  France et allait en Afrique pour acheter des esclaves à des tribus. Ensuite, il partait en Amérique pour les vendre et ramener des marchandises (coton,sucre…) en Europe.

La ville de Bordeaux s’est ainsi enrichie considérablement.

Il y avait deux autres expositions: une sur l’or des Akans (une tribu) et une autre sur le football.

IMG_3199

L’hébergement

Jeudi dans la soirée, bien fatigués de notre longue journée nous sommes allés à l’ auberge     (maison de la promotion sociale à Artigues).

Nous étions dans des chambres par deux, il y avait une petite salle de bain. Nous avions eu un peu de temps libre puis nous sommes allés manger au self. Nous étions sur de grandes tables de huit. Nous avons bien mangé.

IMG_3164    IMG_3157    IMG_3159    IMG_3160    IMG_3167    IMG_3162  IMG_3161

Puis nous sommes allés faire une balade digestive près de l’auberge. Nous nous sommes arrêtés pour faire le point sur notre journée. Puis nous sommes rentrés pour nous coucher.

Le lendemain matin, nous nous sommes levés pour nous préparer, puis nous sommes allés manger au self, et nous sommes retournés dans les chambres faire nos bagages. Nous sommes partis prendre le tram.

Pour résumer notre logement était très confortable et nous mangions très bien: Nous avons bien aimé notre séjour à l’ auberge.

 

Les transports

Nous avons pris le TGV. Il faut environ1 heure pour aller à Bordeaux.

Nous étions par deux ou par quatre pendant le trajet.

Nous avons utilisé le Tram pour nous déplacer dans Bordeaux. Nous avons formé trois groupes pour ne pas être serrés. Le tram est prioritaire et roule sur des rails au milieu desquels il y a parfois de la pelouse.

IMG_3168

Nous avons aussi pris le bateau-bus pour traverser la Garonne. Il fonctionne comme un bus avec des arrêts. On pouvait aller à l’extérieur pour admirer le paysage.

Dans le bateau-bus:

IMG_3151    IMG_3148

Rallye patrimoine dans le vieux Bordeaux

Une guide de l’office de tourisme de Bordeaux nous a rejoints près du Monument des Girondins. Elle nous a donné un questionnaire avec des étapes et nous avons commencé la visite du vieux Bordeaux sous forme de rallye.                                                                                                              IMG_3106                                                                                   Il fallait d’abord trouver la différence entre les 4 chevaux marins qui dans la mythologie grecque tire le char de Poséidon. Deux chevaux avaient les pattes palmées et une queue de sirène, et les deux autres avaient des griffes et une queue de dragon.                                                                                                                                                                                                                                                                               Nous nous sommes dirigés vers une maquette en bronze, pour que les aveugles puissent découvrir les grands monuments comme le grand théâtre, le palais de la Bourse et l’église Notre Dame. Sur le grand théâtre on a vu des sculptures de muses dont la muse de la musique qui tenait une lyre .                                                                                                                                        IMG_3109                                                                         Au fond d’une petite rue cachée il y avait l’église Notre Dame. Au dessus un arc de cercle était sculpté. Nous nous sommes ensuite rendus dans une rue où un balcon  était soutenu par des hommes avec des queues de sirène. Nous l’avons dessiné.                                                                                                                                                 Nous avons ensuite été devant un bâtiment où il y avait des dieux représentés sur la pierre dont un qui s’appelait Eole (le dieu du vent ) qui souffle sur Bordeaux.

IMG_3124

Sur la Place de la Bourse il y avait une fontaine avec 3 femmes qui s’appelaient  Euphrasine, Aglaé et Thalis .

A Bordeaux il y a le miroir d’eau. Un jour à Venise son architecte a vu l’eau monter et refléter des monuments dans l’eau. Il a voulu reproduire un miroir d’eau pour faire refléter le palais de la Bourse à Bordeaux.

IMG_3128

Malheureusement pour nous il ne fonctionnait pas ce jour-là et et on n’ a pas pu se rafraîchir.

Le FRAC

Le FRAC c’est le Fond Régional d’Art Contemporain.

Ce bâtiment sert à stocker beaucoup d’ oeuvres pour faire de grandes collections.  Une médiatrice nous a accueillis et elle nous a présenté un petit film sur le FRAC. Il y a un FRAC dans chaque région française. Dans chacun des bâtiments il y a un médiateur (celui qui explique, qui présente…), un régisseur (celui qui s’occupe de stocker les oeuvres, de voyager avec les oeuvres…), et un commissaire d’exposition (qui choisit les oeuvres à exposer).

IMG_3134

La première exposition que nous avons vue était composée d’oeuvres de Nicolas Boulard qui a travaillé  sur le vin. Il a créé des cercles avec de la terre venant des différentes propriétés viticoles classées Grands Crus ( 61  en tout).

IMG_3135    IMG_3138

IMG_3136    IMG_3139

La deuxième exposition était une série de photographies (de Frédéric Lefever)  de frontons (murs de pelote basque). Ils avaient tous été pris à la même distance mais en fait ils avaient été redressés à l’ ordinateur. Les photos  ont été prises en Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Landes, Gironde et en Espagne.

Le monument aux Girondins

Le monument des Girondins est une grande fontaine qui se situe à la place des Quinconces. Ce bâtiment a été construit par l’architecte Julien Gadet en 1868 à la mémoire des Girondins.

IMG_3105

Les Girondins étaient un groupe de députés pendant la Révolution Française ainsi appelé parce que plusieurs de ses membre étaient originaires de la Gironde.

Les chevaux marins et les autres groupes de bronze qui ornent les bassins du monument aux Girondins sont enlevés du 11 au 15 août 1943 par l’occupation allemande à la recherche de métaux. Retrouvés à Angers en 1945, ils ne seront remis en place qu’en 1986.

La grande colonne mesure 54 m de hauteur. Tout en haut il y a une statue en bronze qui représente la liberté.

 

Nos impressions à chaud sur l’opéra « Les enfants du Levant »

C’est la première fois que je vois un opéra et ça me plait! Ils chantent super bien et ils ont très bien appris leur texte et je leur dis bravo.

L’histoire était très bien jouée. C’était un peu triste. Ils étaient sérieux et appliqués. On voyait qu’ils s’étaient préparés.

La musique était bien chantée et ils avaient de belles voix. C’était triste et joyeux à la fois. Ca m’a beaucoup plus.

J’ai bien aimé, car ils chantaient bien. J’ai bien aimé quand le garçon se faisait pousser par les autres prisonniers. J’ai aimé quand il y avait le feu dans la prison.

L’histoire était rigolote et aussi triste. Les chansons étaient bien, les enfants chantaient bien. J’ai bien aimé.

Au début du spectacle je m’ennuyais. Mais vers le milieu j’ai commencé à apprécier et au fur et à mesure j’ai compris l’histoire.

J’ai adoré parce que quand ils chantaient ils me mettaient la chaire de poule. C’était un beau spectacle avec beaucoup d’émotion.

Ils avaient des conditions de vie horribles.

J’ai bien aimé car les enfants étaient préparés, ils chantaient bien et ils jouaient bien leur rôle. Au début ça allait, mais après c’était quasiment toujours pareil. Ça m’étonne qu’on ne ne soit pas intéressé à cette histoire avant 1999.

J’ai aimé car c’était réalisé avec des adolescents. Ils ont bien réaliseé leur histoire. J’ ai aimé leur histoire car c’était une histoire réelle.

C’était émouvant et les enfants jouaient bien leur rôle. C’était horrible ce qu’on faisait aux enfants au 19ème siècle, de les mettre en prison et de leur donner peu à manger.

C’était bien réalisé, tous faisait bien leur rôle et les chansons étaient bien trouvées.

Ce spectacle m’a beaucoup touché et m a fait penser aux juifs pendant le 2ème guerre mondiale. Ça se voyait que les enfants s’étaient bien entrainés, car cela donnait de magnifiques voix et un spectacle super.

L’histoire était bien faite. Le chant était coordonné. C’était un beau spectacle qui était triste et joyeux à la fin.

J’ai bien aimé car ils chantaient bien. L’histoire était bien faite.

Je trouve que vous chantez très bien, vous avez bien appris votre texte. L’histoire était très bien racontée. Continuez comme ça!

Le travail des enfants était superbe et c’était triste cette histoire. L’histoire (vraie) était fabuleuse.

L’histoire m’a beaucoup touchée, je trouve qu’enfermer les enfants en pénitencier et de les faire travailler comme ça est très cruel.

J’ai trouvé l’histoire très triste car la vie des enfants dans un pénitencier était terrible. Ne pas manger à sa faim, être aux travaux forcés n’étaient pas des conditions de vie joyeuse. Surtout pour de enfants.

Cet opéra était très spécial car les enfants chantaient très haut. Pour résumer, c’était très touchant et très triste.

L’histoire était triste, mais les enfants ont réussi à brûler la prison et à s’enfuir.

J’ai aimé car vous avez bien chanté, bien fait votre rôle et bien retenu vos textes.

Les enfants chantaient très bien et haut. Ils jouaient très bien leur rôle.

L’histoire était assez triste. L’opéra était bien chanté.

IMG_2983   IMG_2985

Rencontre avec un auteur

Notre classe a accueilli un auteur qui s’appelle Roland Fluentes.

Le maître a acheté plusieurs de ses  livres. Nous en avons lu plusieurs de lui. Avec la classe, le maître et la maîtresse, nous étions séparés en deux groupes.

Avec le maître il fallait imaginer une nouvelle histoire de Tonton Zéro (un des héros de Roland Fuentes), et avec la maîtresse des petites saynètes tirées de ses livres. Quand nous avons fini notre histoire de Tonton Zéro, nous avons lu à l’auteur notre texte.

Comme nous avions travaillé sur les journaux dans le cadre de « La semaine de la presse à l’école », nous avons préparé une « Une » en faisant allusion à des livres de l’auteur.

20160617143709564

Il a été très touché par notre travail et nous a ensuite fait savoir qu’il avait été impressionné que nous connaissions aussi bien ses oeuvres.

A la fin nous avons fait un goûter avec des gâteaux que les enfants avaient préparés.

IMG_2295  IMG_2294  IMG_2292

IMG_2291  IMG_2290  IMG_2289