Une journée à Saint Lary

Une journée à Saint Lary (par Suzanne, Inès F et Lola L)

On se lève à 7h30. Ceux qui se réveillent plus tôt prennent un livre en attendant les autres. Et ils peuvent lire le programme qui est écrit tous les jours par Sébastien et mis en haut de l’escalier.

    

Puis les maîtresses nous réveillent et nous descendons prendre le petit-déjeuner. Si on a ski le matin, il faut s’habiller avant mais sinon on descend en pyjama.

Pour le petit-déjeuner, on se sert tout seul : il y a du pain, des céréales, des fruits, du jus d’orange, des yaourts… On fait griller le pain dans un grille-pain bizarre.

     

Après, il faut finir de se préparer pour le ski : on va au vestiaire pour mettre ses chaussettes, et prendre toutes les affaires de ski. Puis on passe dans la salle de jeux pour prendre le forfait avant de sortir. D’Artagnan reste au Centre avec Monique, il attend notre retour !

    

Au retour de ski, on passe encore au vestiaire pour se changer et mettre nos affaires à sécher : les gants sur le radiateur et les chaussettes dans une panière. Elles sècheront  dans la « surchauffe » (une pièce où le chauffage est très fort).

Après le déjeuner, on a un temps de récréation dans la cour ou dans la salle de jeux (baby-foot, ping-pong…) ou on ouvre son courrier !

  

Parfois nous allions en visite ou on travaillait en classe avec Erin, notre animateur de journée,  et Madame Villotte.

     

Après  le  goûter, on va à la douche avec Adeline  et Laure. On se douche par petits groupes, les filles d’un côté, les garçons de l’autre.

    

Puis il y a le dîner. Il y a eu des dîners  » connaissance » ou  « spectacle »   ou « NOËL ». A Saint Lary, on mange bien, c’est  très bon.

     

Avant  de se coucher, on fait une veillée avec Adeline et parfois la maîtresse. On a fait des veillées super mais le mieux c’était la BOUM! On a dansé et chanté dans le noir : il y avait aussi des bonbons et du sirop.

     

Enfin vers 21h30, il faut aller se coucher. Adeline et  Madame Villotte viennent nous dire bonsoir. On s’endort ensuite tranquillement, il y a une petite lumière dans le couloir pour nous rassurer et on est avec nos doudous et les copains et les copines. Et puis la maîtresse n’est pas loin, juste au bout du couloir. Bonne nuit et à demain pour une nouvelle journée !