Je valide, un outil pour évaluer les compétences dès la maternelle

jevalideJe valide est une application pour IOS créée par Emmanuel Crombez et destinée à la base aux élèves de maternelle. Elle est tout à fait adaptée pour les élèves d’élémentaire. Cet outil simple et ergonomique s’inspire des cahiers de progrès.

Les enseignants peuvent choisir le nombre d’items, les ordonner et les valider. Les informations peuvent être transmises aux parents par courriel ou impression. Il est aussi possible d’imprimer un bilan pour le dossier scolaire de l’élève.
Les enfants peuvent prendre connaissance du chemin à réaliser, du chemin parcouru et ce qui leur reste à accomplir. Ils peuvent conserver une trace de leurs progrès (photos, sons, vidéos) qu’ils pourront consulter ultérieurement, valider leurs items à tout moment, constater leurs progrès et voir ainsi grandir leur dragon. Cela permet aux élèves de devenir partie prenante de leurs évaluations. Ils comprennent ce qui est attendu d’eux.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’excellent article de Edouard Vincent et les vidéos de présentation de l’éditeur.

 

C@lculatice – des nouveautés

calculaticeLe site d’entraînement des élèves au calcul mental de la DSDEN du Nord propose de nouveaux exercices issus des rallyes de l’année 2015 (calcul@kart, le château fort, le ticket de caisse, l’araignée)

Rappelons que le site offre plusieurs possibilités :

  • accès en ligne de manière libre > rubrique « Les exercices »
  • inscription de la classe et des élèves sur le serveur (création de parcours personnalisés et accès aux résultats des élèves à distance) > rubrique « L’application »
  • installation sur un ordinateur (pas de souci de connexion mais obligation d’installer le logiciel sur une machine et de veiller à ce que ce soient les mêmes élèves qui interviennent sur la même machine et nécessité de créer des parcours sur chaque machine où le programme est installé) > rubrique « Téléchargement »
  • visionnage sur TNI : quelques applications sont proposées pour une utilisation collective > rubrique « Ressources TNI »

Enfin, certaines activités sont compatibles avec un usage sur tablettes.

Mathématiques : L’attrape-nombre

attrape-nombreL’Attrape-Nombres (Editeur : L’unité INSERM-CEA de NeuroImagerie Cognitive) est une application créée par l’institut INSERM-CEA, centre de recherche de pointe en cognition mathématique dirigé par Stanislas Dehaene.

Cette application, destinée aux enfants de 5 à 10 ans, supporte toutes les plateformes :

Pour info, on peut couper le son de la musique. L’usage d’un casque est quasiment indispensable puisque la validation du travail est donnée oralement.

Ce jeu rapide et amusant  fait jongler l’élève avec les nombres, et enseigne les concepts fondamentaux de l’arithmétique :

  • Calculs élémentaires – additions et soustractions de manière progressive
  • Représentation des nombres – ensembles concrets, chiffres ou mots
  • Principe de la base 10 et des nombres à plusieurs chiffres

L’Attrape-Nombres encourage le traitement automatique des nombres et aide les enfants dyscalculiques.

  • Descriptif : Des boîtes contenant des fruits, des fleurs ou des poissons tombent à travers l’écran. Votre tâche est de charger ces boîtes dans les camions, chariots ou bateaux qui doivent apporter les marchandises au marché. Ne laissez pas les boîtes s’empiler jusqu’en haut de l’écran, ou la partie sera perdue !
    La difficulté du jeu augmente au fur et à mesure des niveaux réussis :
    une scie à gauche de l’écran permet de couper en deux les boîtes, de manière à les faire entrer dans les espaces libres du véhicule,
    un bonus vous est offert lorsque vous complétez une ligne en utilisant uniquement des objets de même couleur, certains chauffeurs sont pressés.
    Il faut terminer le chargement de leur véhicule avant la sonnerie de l’alarme.
    La ligne de niveau peut également baisser… Si le niveau tombe à zéro, la partie sera perdue.
  • Documentation :

Mathématiques : Speedy Calculo et Calculator

France TV Education et le Kangourou des mathématiques proposent des jeux pour travailler le calcul mental. En voici deux :

speedy calculoSpeedy calculo se présente sous forme de rouleaux, où apparaissent d’un côté 4 calculs, et de l’autre autant de nombres. L’élève doit trouver le bon calcul en un temps record. Ce jeu qui possède plusieurs niveaux de difficulté s’adresse aux élèves de cycles 2 et 3.

CalculatorCalculator : l’élève doit tenter de réaliser les plus longues chaînes de nombres et de remplir le fond de la grille pour devenir un as du calcul mental  ! Ce jeu s’adresse aux élèves de CE2, cycle 3 et cycle 4.

Les règles typographiques

ponctuationPour les personnes ayant des doutes concernant les règles typographiques usuelles, une excellente fiche memento a été publiée par l’agence universitaire de la francophonie.

Pour les élèves de primaire, on pourra proposer un aide-mémoire simplifié :

– Le signe de ponctuation est composé d’un seul signe , . > pas d’espace avant, un espace après.

– Le signe de ponctuation est composé de deux signes : ? ! ; guillemets > un espace avant, un espace après

Les autres cas (parenthèses et autres) seront abordés au fur et à mesure.

Jeux Blocky et Code.org : des outils simples pour apprendre le code

BlockyGames et Code.org sont deux sites qui permettent de découvrir le code javascript de manière ludique.

Les activités proposées permettent notamment de travailler la logique, d’anticiper des déplacements. Et, généralement, l’adhésion des enfants est forte !

code

blocky

Découvrir le code à l’école

codeApprendre à utiliser Scratch pas à pas, c’est possible. Le Campus Junior s’inscrit dans les initiatives sociétales de Samsung Electronics France, et  propose aux enfants de 7 à 13 ans de s’initier gratuitement au code informatique à travers la création d’un MOOC.

L’occasion pour les petits (et les grands) de découvrir ce qui se cache derrière l’apprentissage du code.

 Plus d’infos sur le site de Pixees.

Poésies de notre enfance

poesiesLe chanteur Grégoire vient de sortir un album mettant en mélodie des poésies pour enfants.

A cette occasion, l’académie de Versailles en partenariat avec l’artiste a mis en place un espace numérique dans lequel les partitions, chansons, musiques et poésies sont mises à disposition des enseignants. L’occasion d’apprendre de nouveaux poèmes en chantant !