L’informatique à l’école

En classe de CM2, nous faisons de l’informatique. Nous apprenons des choses comme : créer un jeu vidéo, se défendre sur internet et garder sa vie privée privée. Nous avons vu aussi les différentes parties de l’ordinateur fixe : il y a l’écran, le clavier, la souris, les enceintes, la webcam, la tour centrale. Nous apprenons aussi à faire des articles. Nous avons aussi appris à repérer des fake-news (fausse nouvelle ou fausse information). Pour repérer des fake-news, il faut trouver les choses louches, pour les trouver, il faut chercher sur internet les choses qui nous semblent bizarres. Victor et Lucas

 

Le magicien d’Oz

J’espère que nous allons retravailler sur le magicien d’Oz car j’aime ce livre. En CM1, nous avions regardé le film et lu le livre. Dans le livre, il n’y a pas les mêmes détails que dans le film. Moi, je préfère le film. Ça parle d’une petite fille qui s’appelle Dorothée et de son chien qui s’appelle Toto. Elle vit dans un petit village en noir et gris. Un jour il y a eu un cyclone et elle devait se réfugier mais comme Toto était parti sur le lit, Dorothée est allée le chercher. Mais au même moment, elle s’endormit et le cyclone l’emporta. Elle se réveilla et ouvrit la porte : elle vit un monde avec plein de couleurs et plein de monde. Quand elle est tombée, elle a écrasé la sorcière de l’Est : cette sorcière était méchante. Dorothée demande à la sorcière du Nord comment elle pourrait rentrer chez elle et la sorcière du nord lui dit que le magicien d’Oz pourrait l’aider. Pour le trouver, il faut suivre les briques jaune et sur la route elle rencontra un épouvantail qui veut un cerveau donc il suit Dorothée, un bucheron qui veut un cœur, lui aussi il suit Dorothée et un lion qui veut du courage, lui aussi il suit Dorothée. Quand ils arrivent chez le magicien d’Oz, ils demandent ce qu’ils veulent chacun leur tour et le magicien d’Oz dit à Dorothée que si elle veut rentrer chez elle elle, doit tuer la méchante sorcière de l’Ouest. Et elle réussit à la tuer et elle rentra chez elle.

Résultat de recherche d'images pour "wikipedia le magicien d'oz"

Sibellia

Le badminton

En sport avec la maîtresse nous avons fait du badminton. On a d’abord fait des entraînements pour apprendre à jouer et à faire des services, et aussi nous avons fait des exercices pour ensuite faire des matchs. Nous avons ensuite fait un grand tournoi où les gagnants de trois petits championnats se sont rencontrés entre eux pour décerner le grand gagnant de ce tournoi.

Edgar Adrien

La comédie musicale(Louise et l’aviateur allié)

Nous sommes en train de mettre en place une comédie musicale qui parle d’une maîtresse qui protège un aviateur américain pendant la 2ème guerre mondiale. La maîtresse, Louise, ne veut pas le dire aux enfants mais ils le découvrent et ils veulent l’aider pour protéger l’aviateur Fabrizi. Donc ils vont faire un faux pique-nique pour retrouver le sac et les papiers qui sont dedans. Ils font semblant d’être malades pour ne pas que les Allemands fouillent l’école. Leur petit cirque fait qu’ils ne vont pas fouiller une pièce de l’établissement car les élèves vont faire croire qu’ils ont la maladie de la Typhoïde. Les enfants font un spectacle à Fabrizi pour raconter son histoire. Mais malheureusement Louise et l’aviateur se font dénoncer et doivent partir en Amérique.

  

Timéo et Karl

Le vélo

Avec la classe de CM2, on fait vélo le vendredi matin. Le 2 mars 2018, au début, c’était libre et après on a fait des exercices de slalom dans une pente dans la cour. Après on avait une personne devant et une derrière, la première freinait quand elle voulait. Un vendredi, on apprendra comment passer les vitesses et les plateaux pour les collines et routes plates. Il y a des chances que le dernier vendredi on fasse une balade dans les Eaux Claires avec toute la classe.

Gabriel et Ricardo

APC Enquêtes

Tous les lundis pendant 5 à 7 semaines la maîtresse nous faisait écrire une histoire policière comme on voulait mais avec au moins un témoin, un enquêteur, deux suspects et un mobile. Ou alors on avait un début d’histoire policière et on devait inventer la suite ; la phrase du début était : « Un soir, j’ai entendu des cris bizarres qui venaient de dehors, j’avais laissé ma fenêtre entrouverte car il faisait chaud.»

Noa a mis : « Je suis allé prévenir mes parents ,ils ne m’ont pas écouté .Je suis allé voir dehors et j’ai vu une personne qui semblait inconsciente. J’ai pris le téléphone, j’ai appelé le SAMU et deux semaines plus tard il allait mieux. »

Evan a inventé toute l’histoire mais avec quelques contraintes. L’histoire est un homme qui entend des coups de feu, il descend et voit un jeune garçon mort sur le trottoir. Il va voir le poissonnier qui lui dit : « J’ai vu une plaque d’immatriculation, je crois que c’est 120 DE X2 ou 3 ». Il se rend là où est la voiture, interroge une première personne, son alibi tient le coup et va voir la deuxième personne. Il dit qu’il était allé acheter du poisson. Et il lui dit aussi l’endroit où il l’a acheté sauf qu’il mentait car le poissonnier dit qu’il n’a reçu aucune personne ayant les habits que l’enquêteur lui a décrit. Il alla en prison et personne ne le revit. L’histoire est finie, ce n’était pas trop dur à inventer.

Evan et Noa

Les panneaux de l’école

Les élèves de la classe de CM2 ont écrit les règles de l’école sur des panneaux. Les élèves ont fait des dessins différents pour préciser les règles. Par exemple : ne pas courir dans les couloirs, on risque de glisser. Ne pas jeter de projectiles, ça peut faire mal quand on le reçoit. Ne pas dire de gros mots, ça blesse. Ne pas gaspiller d’eau, ça coûte cher. Ne pas gaspiller la nourriture. Ne pas crier pas en dehors de la cour.

Ensuite chaque élève a présenté son panneau aux CP, CE1, CE2 et CM1. Les panneaux ont été mis dans les couloirs, la cour, la cantine, le préau.

Yanis

Victor Hugo

Victor Hugo est né le 26 février à Besançon. Il était écrivain, il écrivait des pièces de théâtre, des romans et des poésies. Il était aussi dessinateur. Il s’est battu pour la liberté des enfants, il voulait qu’ils aient une bonne éducation. En 1841, il est élu à l’académie française. Deux ans plus tard, il se lance dans la politique. En 1851, suite au coup d’état de Napoléon III, Victor Hugo doit s’exiler dans l’île de Guernesey. Quand il rentre en France, en 1870, il est grand-père. Sa fille Léopoldine meurt d’un accident de bateau, Victor Hugo est tellement triste qu’il écrit un poème pour sa fille : «Demain dès l’aube ». Il meurt en 1885, la République lui fait des funérailles nationales et ses cendres sont transférées au Panthéon.

Lina et Ludmilla