Le test vélo préparé par la prévention routière

Mardi 16\05\2017 nous sommes allés à l’école Cézanne Renoir où nous avons passé le test vélo : il fallait connaître les panneaux routiers et en même temps apprendre à faire des choses en vélo (tendre la main à un stop, rester à droite …)

L’association de la prévention routière nous a prêté un équipement : gilet jaune, vélo, casque. Nous avons fait plusieurs tours sur les pistes de la cour en respectant les panneaux routiers.

« J’ai trouvé ça facile mais j’avais du mal à respecter le panneau priorité à droite ! » Kézia et Paul

Jeu : retrouve les fautes ou les bonnes positionsLana a- a posé le pied alors qu’il ne fallait pas

b- a dépassé la ligne de stop avec sa roue

c- a respecté la règle

Emmanuel a- a posé le pied alors qu’il ne fallait pas

b- a eu raison de s’arrêter car il y avait un panneau d’arrêt

c- aurait dû tendre le bras droit pour tourner

Kézia a-  n’a pas tendu le bras pour tourner à gauche

b- va en sens inverse alors qu’il ne fallait pas

c- a totalement respecté la règle

Nolan a- passe dans cette voie alors qu’il ne fallait pas

b- a tourné dans le bon sens

c- a posé le pied par terre alors qu’il ne fallait pas

Correction du jeu :

Lana réponse b car elle n’avait pas le droit de dépasser la ligne

Emmanuel réponse a : il n’avait pas le droit de mettre le pied par terre car il n’en avait pas besoin puisqu’il n’y avait personne et que la route était dégagée

Kézia réponse a car il n’avait pas le droit de tourner sans tendre le bras

Nolan réponse a car il n’avait pas le droit de tourner dans cette chaussée puisqu’il y a un panneau de sens interdit

Leeloo, Lucie, Marvin et Nolan

 

 


 

Visite de la STGA

Introduction

Le jeudi 2 juin, nous sommes allés visiter la STGA ( Société de Transport du Grand Angoulême). Nous y sommes allés en bus STGA hors ligne. Le chauffeur qui nous a conduit à la STGA, route de Bordeaux,  a aussi animé l’atelier « les règles à respecter dans un bus STGA ».

« Nous avons beaucoup discuté dans le bus. « Charline

« Il y avait beaucoup de bruit, je pense que ça gênait le chauffeur. » Angèle

Après que nous soyons arrivés, la maitresse avait préparé 2 groupes avec chacun un chef d’équipe : dans le premier groupe, le chef d’équipe était Sacha.A et dans le deuxième c’était Mathéo .T.

Le premier groupe a commencé par l’atelier « quelles sont les règles à respecter dans un bus STGA ». Et le deuxième a commencé par l’atelier garage. Et nous avons tourné environ toutes les 20 minutes afin de faire les 4 ateliers pendant la matinée.

Nous avons eu la chance cette année d’avoir l’abonnement à la carte STGA gratuit. Les  élèves qui avaient amené les papiers pour faire leur mobilicarte sont repartis avec, en faisant avant, une photo juste devant le bus !

IMG_3558Angèle, Charline

Les règles à respecter dans un bus STGA

Dans le bus il y a plusieurs règles à respecter : Comme ne pas salir le bus, on doit laisser les places aux personnes âgées, aux personnes enceintes et aux handicapés. Tu n’as pas le droit de te coller aux portes du bus. Tu n’as pas le droit de faire du sport avec les barres (comme se tient Paolo sur la photo n°2) ni de mettre de la musique trop fort. On a le droit de manger et de boire sans salir les fauteuils sinon on a une amende…

IMG_3522 IMG_3526 IMG_3533

Tout cela, c’est le chauffeur qui nous l’a appris.

Baptiste et Sacha

Le garage

Ensuite, nous sommes allés au garage. Le garagiste nous a parlé de la quantité d’eau nécessaire  pour nettoyer un bus entier. Il nous a expliqué qu’ils lavaient les bus à fond tous les mois grâce à la récupération d’eau de pluie et au recyclage de leurs eaux usées.Tous les soirs, les bus sont aussi aspirés.

IMG_3498Les garagistes peuvent aussi réparer les bus, les poncer et les peindre dans des cabines. Notre guide nous a dit que les dessins que vous voyez sur les bus ne sont pas de la peinture mais des autocollants.

IMG_3503IMG_3516

Léo et Sacha A.

Le poste de contrôle

Après nous sommes allés au poste de contrôle qui surveille tous les bus, on nous a montré une petite télé où on voit si les bus sont en retard ou en avance, ou s’ils étaient dans les horaires normaux (en vert).

IMG_3550 IMG_3552

L’homme qui gère le PC peut appeler les bus et il doit régler les problèmes : s’il y a un bus qui a trop de retard ou trop d’avance, s’il a un problème de prise d’otages ou une panne…

On nous a aussi expliqué que chaque chauffeur, contrôleur, a un emploi du temps : de 5h30 à 21h15 !

Adriano et Nathan

Le jeu de l’oie

On a fait un jeu de l’oie géant ! On a fait deux équipes : l’équipe jaune et l’équipe orange, il y avait dans chaque équipe un pion, le lecteur, le lanceur de dé.

Le lanceur de dé lance le dé et le lecteur lit une question en rapport avec la STGA ( Où se trouve le kiosque STGA ? par exemple…). Si la réponse de l’équipe est juste, on avance du nombre sur lequel on est tombé, si on ne répond pas bien à la question, on reste a sa place. Même si on a fait 6, il y a des cases -1 (tu recules d’une case),  -3 (tu recules de 3 cases) et +3 (tu avance de trois cases).

Les gagnants on eu une petite BD et tout le monde a eu des bonbons !!!!!!

IMG_3543 IMG_3542IMG_3535

Hanae et Mathéo N.

Exposition à l’Alpha sur la liberté d’expression

Jeudi 28 janvier, les classes de CM1 et CM2 de l’école sont allées à l’Alpha visiter une exposition intitulée #Jedessine. En voici quelques souvenirs…

Visite des panneaux

Avec un animateur et une animatrice de SOS Racisme nous avons parlé des panneaux sur lesquels il y avait des dessins. Ceux-ci avaient été envoyés par des enfants à Charlie Hebdo après les attentats contre les journalistes en janvier 2015 pour les soutenir. Sur les panneaux, il y avait plusieurs sorte de dessins : humoristiques, effrayants, réels, émouvants…

IMG_2896 IMG_2909 IMG_2898

La laïcité, liberté d’expression

Nous avons discuté avec des membres de SOS Racisme sur différents thèmes, et surtout sur la liberté d’expression. C’est le droit de penser ce que l’on veut : religion, choix différents… mais à condition de ne pas l’imposer, de le garder dans l’intimité. La liberté d’expression, c’est de dire ce que l’on veut sans avoir des propos blessants, racistes, méchants…

IMG_2888 IMG_2887 IMG_2890

Anna et Milo

Notre mur de création

A la fin nous avons dessiné sur un tableau de liberté d’expression. On avait des feutres de toutes les couleurs et de jeunes auteurs pouvaient nous aider à dessiner. Ces dernières ont fait de beaux dessins (l’une d’elle a dessiné un oiseau !). Beaucoup de drapeaux, de « Je suis Charlie », de crayons… ont été dessinés !

C’était touchant de dessiner de belles et tristes choses…

IMG_2927 IMG_2956IMG_2957

IMG_2931 IMG_2944  IMG_2961

Andy et Mélodie

Le test vélo

Jeudi 26 mars, les CM2 sont allés à l’école Cézanne-Renoir en bus pour passer un test vélo qui fait partie de l’A.P.E.R (attestation pour l’éducation routière) qui est obligatoire pour la sixième.IMG_1573

Nous avons été accueillis par deux messieurs de la prévention routière. Nous avons été sur la piste par groupes de six. Le parcours passait à travers des arbres, des bancs et par toute la cour de l’école mais pas sous le préau.

IMG_1626   IMG_1585

Nous vous proposons un petit quizz :

IMG_15811- Wyatt a-t-il besoin de mettre sa main pour tourner à droite ?

IMG_15992- Le casque de LoreleÏ est-il bien mis ?

IMG_15963- Qui doit passer en premier entre Wyatt et Sari (dossard 6) ?

IMG_16234- Enzo est-il obligé de tendre son bras pour tourner ?

Réponses :

réponse 1 : Dans ces cas-là, il n’est pas obligatoire de mettre sa main car il n’est pas question d’une intersection.

réponse 2 : Non il n’est pas bien mis, il est trop grand, cela ne la protègera pas en cas de chute.

réponse 3 : C’est Wyatt qui a la priorité car il est sur la droite de Sari.

Réponse 4 : Oui, pour montrer qu’il veut tourner et changer de route.

Louis, Aurélie, Rose & Sari

Nos caricatures et poème en hommage à Charlie

La classe de cm2 a beaucoup parlé de la liberté de la presse : toute la classe a pensé que ce qu’ont fait les terroristes était mal car les journalistes faisaient des caricatures et c’est leur droit d’expression.

Alors c’est pourquoi nous avons dessiné quelques caricatures pour leur rendre hommage! Et Enzo a écrit un poème.

DSCN0304Rose

DSCN0303Emma : J’ai dessiné la France qui recolle des crayons.

DSCN0288Eric

DSCN0292 DSCN0295 DSCN0299

Emma

DSCN0305

Tristan

DSCN0301

Daisyré : Charlie est enfin libre de s’exprimer au ciel !

 

Charlie

Charlie, Charlie

Pourquoi es-tu parti ?

Tu nous faisais rire avec ton journal

Pas banal

J’ai écrit ce poème pour toi

Même si tu n’es plus de ce monde là

Tu seras toujours dans nos cœurs

Car tu es comme un frère , comme une sœur

Charlie

Mon ami

Ne t’en fais pas

Tu renaitras

Car nous avons foi

Nous avons foi en toi.

 Enzo

 

 

Le test vélo

Jeudi 15 mai, nous sommes allés passer un test de vélo sur la piste de l’école Cézanne-Renoir. Il fallait le passer pour aller en sixième. Dans ce test, il y a deux étapes : une étape pratique ( le test qu’on a passé ) et un test écrit que nous avons passé mercredi 21. A la fin de l’étape pratique, nous avons reçu nos notes. La meilleure note de la classe est 16/20, c’est Émeline qui l’a eue. Elle a reçu un stylo turquoise !

Avant de rouler, les 3 messieurs de l’association « la prévention routière » nous ont fait visiter le parcours et nous nous sommes équipés : casque et dossard avec un numéro.

Sur ses trois photos, il y a une seule faute : c’est Édith qui l’a commise car elle s’est arrêtée en plein milieu de la route et pas avant le panneau de stop !

Ludovic et Kélian n’ont  pas fait de faute : il fallait bien s’arrêter au stop pour Kélian et pour Ludovic, indiquer où il allait tourner. Certains ont eu du mal à indiquer dans quelle direction ils allaient tourner car c’est difficile de tourner à un bras !

Félicie : Ludo et Kélian y arrivaient bien mais moi, j’avais du mal à mettre ma main pour indiquer ma direction.

Sur la 2ème photo, Souhil fait une faute car ses pieds touchent le sol alors qu’il a la priorité. Sur un sens giratoire, il faut cédez le passage mais à ceux qui viennent de la gauche !

Sur le parcours, il y avait de grands virages assez difficiles mais la plupart d’entre nous se débrouillaient assez bien.

Thomas, Myriam et quelques autres ont eu du mal à gravir la petite côte car il fallait prendre un bon élan !

Emma, Félicie, Kelian et Souhil du CM2

Election à tout prix au CE2 !

Le mercredi 25 Septembre, il y a eu l’élection des délégués dans la classe de C.E.2.

Comment fait-on ce vote ?

Les enfants ont posé des questions intéressantes à la maîtresse sur comment ils allaient voter. Ils étaient très motivés, il y avait beaucoup de doigts levés. La maîtresse leur a expliqué ce qu’il fallait faire en France pour pouvoir voter, comme par exemple, avoir 18 ans. et avoir une carte d’électeur. Voici la carte d’électeur de la maîtresse :

Les objets pour voter sont une urne, le tableau pour écrire les prénoms des candidats, un papier pour écrire le prénom de celui pour qui on veut voter : une fille et un garçon. Mais ici, il n’y avait pas d’isoloir.

Sacha : « Je suis très content de faire cette élection ! »

Océane : « Je voudrais bien être élue ! »

 L’élection commence …

Les 21 candidats sont stressés ! Il y a eu 2 tours car Angèle et Zoé avaient 7 voix chacune. Mais dans la colonne des garçons, c’est Baptiste qui a été élu dès le 1er tour !

Au 2ème tour,  Zoé a obtenu 18 voix contre 7 pour Angèle, la pauvre, elle était déçue ! Mais, elle est suppléante avec David !

En tout cas, tous les élèves de C.E.2 étaient très contents !

Bonne chance à Baptiste et Zoé pour les conseils de délégués !

Edith et Thomas, du C.M.2

 

Joue à être un jeune citoyen

Jeudi et vendredi 10 et 11 Janvier, nous avons vu une exposition « Moi, jeune citoyen », proposée par le ministère de la justice et de la santé.

Des panneaux  parlaient de comportements que nous devions avoir dans la rue, à l’école (le comportement envers les profs), à la maison (le comportement envers les parents).

Nous prenions des questions puis on en parlait un peu avec Géraldine Penel. Ensuite, nous appuyions sur des boutons et des personnes nous répondaient : les parents, le copain, le policier, la conseillère municipale, le directeur d’école et le juge pour enfants.

Agathe, Céleste, Doriane, Éva et Julia

Voici un petit jeu auquel nous avons joué pendant la matinée avec Géraldine Penel :

Choisis la bonne réponse parmi celles proposées :

1- Les profs ont-ils le droit de nous frapper ?

a- oui parce que nous ne sommes pas sages

b- non ils n’ont pas le droit car c’est puni par la loi

c- oui à condition qu’ils aient l’autorisation de nos parents

2- Dans un square, un homme te montre son sexe et se colle à toi, que faire ?

a- je crie pour prévenir les gens

b- je me laisse faire

c- je me défends

d- je m’enfuis

3- Doit-on obéir à nos parents ?

a- oui parce que ce sont nos parents qui ont l’autorité sur nous jusqu’à 18 ans

b- non parce qu’on n’a pas envie

c – non s’ils nous demandent de faire quelque chose de grave

4- Peut-on avoir un couteau sur nous ?

a- oui parce qu’on peut se faire agresser

b- non parce que c’est dangereux

c- oui mais dans le sac

5- Si je confie un secret à une infirmière a t-elle le droit de le répéter ?

a- oui parce que c’est une adulte

b- non parce que c’est son métier

c- oui si nos parents demandent

6-Que doit on faire quand un ami nous confie qu’il est maltraité ?

a- Le garder pour nous

b- Le dire à n’importe qui

c- Le dire à un adulte qui appellera des gens qui pourront aider notre ami…

Imagine dans ta tête la réponse à ces questions puis regarde les réponses en bas :

Dans la rue, que fais-tu si…

1 : Que fais-tu si quelqu’un te vole (ton sac, ton vélo…) ?

2 : Que fais-tu si un inconnu te court après et t’appelle ?

3 : Que fais-tu si quelqu’un te propose un vélo (ou autre chose) et que tu sais qu’il l’a volé ?

Chez toi, que fais-tu si…

1 : A quel âge tes parents ont le droit de te faire partir de la maison ?

2 : Les parents ont-ils le droit de nous forcer à faire quelque chose, comme les devoirs par exemple ?

Agathe, Céleste, Doriane et Julia

RÉPONSES:

QCM

1-b ; 2-a ; 3-a et c ; 4-c ; 5-b ;6-c

Dans la rue que fais-tu si…

1 : Tu demandes à quelqu’un d’appeler la police et tu cries.

2 : Tu rentres chez n’importe qui, dans un magasin… et tu cries.

3 : Tu le refuses et tu le signales à la police.

Chez toi :

1 : C’est à partir de 18 ans

2 : Oui ils ont le droit de nous forcer,pour les devoirs par exemple, sauf si c’est pour des choses graves.