Des mythes au musée

Au musée, jeudi 15 juin, nous avons découvert différents couples mythologiques. Nous avons trouvé que ces histoires étaient compliquées car on retrouve les mêmes personnages dans plein d’histoires et il en arrive beaucoup à ces dieux immortels !

Cupidon et Psyché

On voit une sculpture dénudée de Psyché qui tient à la main une lampe à huile. Elle a été sculptée par J.A.Peiffer, en marbre blanc.

D874.1.2Ce mythe parle d’une femme très très belle, dont tout le monde dit que sa beauté surpasse même celle de la déesse de la beauté, Vénus ( ou Aphrodite ).

La déesse, jalouse, demanda à son fils Cupidon de planter une flèche dans Psyché afin qu’elle tombe amoureuse d’un homme très laid et ainsi qu’elle en soit débarrassée. Malheureusement, le plan de la déesse échoua, car Cupidon tomba amoureux de Psyché, et il l’épousa puis l’emmena dans un palais magnifique.

Psyché avait 2 sœurs, très jalouses l’une comme l’autre. Un jour ses sœurs lui demandèrent à quoi ressemblait Cupidon, et Psyché répondit qu’elle ne l’avait jamais vu. En vérité, Psyché n’avait jamais vu son mari, car il ne voulait pas qu’elle sache que c’était en fait un dieu, car sa mère Vénus, ne savait pas qu’ils étaient mariés. Cupidon ne voyait Psyché que la nuit quand il faisait tout noir et elle n’avait donc jamais vu son visage. Un soir Psyché, remplie par l’envie de savoir qui était vraiment son mari alluma une lampe à huile pendant qu’il dormait, et l’éclaira : elle vit enfin le véritable visage de son mari ! Surprise en le reconnaissant, elle laissa tomber une goutte d’huile bouillante sur l’épaule de Cupidon, et le réveilla. Il fut furieux et la quitta.

Ensuite Psyché subira de nombreuses épreuves pour finalement, vivre avec Cupidon sur l’Olympe !

Eva-Lina et Lila

Bacchus

C’est une sculpture d’enfant nu, avec un raisin dans la main gauche, et une pomme de pin dans la main droite qui représentent ses attributs car il est le dieu du vin et de la fête.

musée 008Dans la mythologie, Bacchus était amoureux d’Ariane et il fit apparaitre à Thésée un cauchemar afin qu’il abandonne Ariane sur une île plutôt que de l’épouser. Ariane et Bacchus se marieront et auront plein d’enfants.

Mélodie et Sarah

La guerre de Troie

ou l’amour d’Hélène et de Pâris

C’est un grand tableau situé dans l’espace Beaux Arts d’Ethienne-Barthélémy Garnier qui s’appelle « La consternation de la famille de Priam« .

Priam-872.1.4Tout commença quand il y eut le mariage de Thétis et Pélée sur l’Olympe. Toutes les divinités étaient invitées sauf la déesse de la discorde, Éris, car on voulait éviter qu’elle provoque la zizanie. Pour se venger, elle lança une pomme avec écrit dessus « à la plus belle ». Trois déesses, Junon, Minerve et Vénus la voulait. Jupiter était embêté d’autant plus que tout le monde avait sa déesse préférée… Jupiter qui ne voulait vexer aucune des trois déesses les envoya  sur le mont Ida afin que Pâris, un berger ( qui était en fait le fils de Priam et d’Hécube, prince de la ville de Troie), les départage. Comme Pâris n’arrivait pas à choisir, les déesses lui donnèrent toutes un argument : Minerve lui proposa d’être un grand guerrier, Junon lui promit de régner sur l’Asie Mineure sans combattre et Vénus lui donnerait l’amour d’Hélène de Sparte, une demi-déesse aussi belle qu’elle. Pâris choisit Vénus et lui donna la pomme.

Pendant ce temps Hélène se mariait avec Ménélas, roi de Sparte qui avait passé un accord avec les autres rois grecs : comme celui-ci savait que sa femme était très belle, il ne voulait pas qu’on l’enlève et tous les rois jurèrent de la défendre et de risquer leur vie pour elle.

Mais lorsque Pâris arriva à Sparte, un jour où Ménélas était parti, Hélène tomba également amoureuse de lui et tous les deux décidèrent de s’enfuir jusqu’à Troie. Hélène prit même la moitié du trésor de Ménélas !

En rentrant chez lui, voyant cela, Ménélas informa tous les rois grecs qui partirent attaquer Troie afin de récupérer Hélène.

Sur le tableau, on voit la fin de la guerre : Pâris, en haut à gauche, désespéré se sentant coupable de la mort d’Hector, son frère. On voit ce dernier au fond du tableau, trainé par un char tiré par Achille.

Priam, au centre du tableau, veut récupérer le corps d’Hector. On voit aussi Hécube et Andromaque (mère et femme d’Hector) qui sont bouleversées.

A la fin de ce mythe, plus loin que le tableau ne le montre, Pâris tua Achille en lui plantant une flèche dans le talon. Puis il fut tué à son tour. Le combat s’arrêta, Ménélas récupéra Hélène, les rois grecs repartirent chez eux, sauf Ulysse qui se perdit en mer…

Mélouan et Nathan

La douleur d’Orphée

ou Orphée et Eurydice

C’est une statue en bronze représentant Orphée, accompagnée d’un chien à trois têtes (Cerbère) et de sa lyre. Elle s’intitule « La douleur d’Orphée », de R. Verlet.

992_12_1aEurydice, la femme d’Orphée, s’était faite mordre par un serpent ce qui l’avait conduit tout droit en enfer. Orphée ne voulant pas qu’elle meure, alla la chercher dans les enfers.

Pour passer, comme il était un excellent musicien, il endormit Cerbère avec sa lyre. Puis il supplia Hadès, le dieu des enfers de la libérer. La femme de celui-ci, Perséphone, émue par son courage et son amour, le convint de libérer Eurydice, mais à une condition : Orphée ne devrait pas la regarder sinon Eurydice mourrait à jamais.

Une fois avoir tout traversé sans la regarder, arrivé au portail pour sortir dans le monde des vivants, Orphée était trop impatient de revoir sa femme. Malheureusement, il se retourna alors qu’ Eurydice était encore dans le tunnel. Du coup, Eurydice mourut à tout jamais !

Lucie et Marie

Adonis et Vénus

C’est un tableau sombre qui a été peint par Paul Bril.

838.1.4C’est l’histoire d’un couple dont la femme, Vénus, ne veut pas que son amoureux, Adonis parte à la chasse car elle a peur qu’il lui arrive quelque chose.

Mais il veut quand même y aller et il va se faire tuer par un sanglier.

Sur ce tableau, on voit 3 chiens de chasse, Cupidon (le fils de Vénus) qui dort, le sanglier dans la forêt.

Paul Bril a représenté 2 moments de cette histoire dans le tableau.

Brayan et Timothé

Le concours de la BD scolaire

Les CE2 ont participé au concours 2017 de la bande dessinée scolaire. Chacun a inventé un scénario et dessiné une planche de bande dessinée. Le jury a désigné les lauréats, parmi lesquels figure un enfant de la classe, Jolan, qui a reçu le prix « Petit Fauve de Bronze » dans la catégorie des 7/8 ans, pour sa planche de BD intitulée « Les inquiets ».

Les autres enfants de la classe ont reçu un diplôme pour les récompenser de leur participation.

Félicitations à tous pour ce bel investissement, et un grand bravo à Jolan pour son prix!

 

La visite du théâtre

Mercredi 6 mars, nous sommes allés au théâtre d’Angoulême pour le visiter et pour préparer la pièce de théâtre « Don Quichotte » que nous irons voir jeudi à l’espace Franquin.

 

Nous avons visité : la grande salle qui peut contenir 727 personnes, l’odéon ( 2ème ligne, 1ère photo) qui contient 60 places et qui est en-dessous de la grande salle, le studio Bagouet qui a 120 places ( 2ème ligne, 2ème photo), les ateliers de lumière et de décors, les bureaux, les loges, le rangement des projecteurs, l’arrière-scène …

 

Pour faire des apparitions surprise, on enlève une plaque de bois du plancher de la grande scène qui mesure 1 mètre 10. Il y a 120 plaques de bois qui font le plancher de la scène et de l’arrière-scène.(deuxième photo de la 4ème ligne)

 

Avant que la dernière personne du théâtre ne s’en aille, elle allume une petite lumière qui soi-disant, éloignerait les fantômes du théâtre…

Cette sortie a plu à tous le monde : Nous avons eu une super vue du haut, au niveau des loges mais nous avons aussi eu mal aux jambes à force de monter et descendre les escaliers !

   

   

 Anna et Nathan

Les CE2 et le Festival International de la Bande dessinée

Pour le festival de la bande dessinée, nous avons été choisis pour faire partie du jury du Prix des Ecoles d’Angoulême.

Nous avons lu 5 BD: « La cantoche », « Petit Poilu le prince des oiseaux », « Tous super-héros », « L’assaut du roi », « Gaspard et Berlingot ». Et nous avons voté pour notre BD préférée. Nous avons voté pour « La cantoche » de Nob.

Jeudi 26 janvier au matin, pendant le FIBD, nous avons rencontré Nob, l’auteur de « La cantoche »,  avec les CE2 de Jules Ferry. Nous lui avons posé des questions sur la BD, il nous a dédicacé « La cantoche » et nous a fait des dessins. C’est l’auteur d’autres BD : « Mamette », « Dad », « Les souvenirs de Mamette »…

Jeudi après-midi, nous sommes allés à la CIBDI voir un dessin animé sur les super-héros (Justice League Action).

Jeudi soir, nous sommes allés au théâtre pour remettre le Prix des Ecoles d’Angoulême. C’est Tyrone qui a remis le « fauve » à Nob, avec les trois autres enfants des autres classes jury.

Vendredi 27 janvier au matin, nous sommes allés aux Chais Magélis. Nous avons créé une BD sur ordinateur, en groupe.

Nous avons visité deux expositions : « Le château des étoiles » et la B.D. scolaire. Ensuite nous avons fait une activité qui s’appelait « la tambouille ». Il fallait créer une histoire en 3 pages avec des tampons et des feutres. Anna et Camille nous ont fait choisir un titre parmi : « au pays de la chaussure magique, le brocoli en colère, la chaussure en colère, au pays du brocoli magique ».

Nous avons passé un bon moment au quartier jeunesse. Et maintenant, nous sommes en train de créer des BD en classe….!

La classe de CE2

 

Les transports au musée d’Angoulême

Jeudi 24 Novembre, Émilie Falk, médiatrice du musée des beaux arts d’Angoulême, nous a présenté des œuvres d’art représentant des moyens de transports, sur lesquels nous travaillons en classe.

entree-cote-jardinVoici plusieurs moyens de transport adapté au milieu de vie des hommes :

Mélouan et Timothée

934_2459b-pagaie-detouree b934-1333-pirogue-detoureea934_1311-pagaie-bonite-detouree

Dans la salle Océanie, nous avons parlé des pirogues à balancier car les gens se déplacent beaucoup avec parce qu’il y a plein d’iles là-bas. Les pirogues sont faites en bois et la voile est faite en écorce : le tapa. Chaque pagaie a un dessin gravé dessus et certaines ne sont pas faites pour ramer mais pour les fêtes.

Emma et Jade

d864-1-1 sac-dhomme-eljibera-niger-n934-1819-musee-dangouleme details

Le peuple qui vit dans le désert est nomade. Sur le premier tableau (de Louis-Eugène Ginain, 1864), nous voyons des guerriers en train de faire la fête, elle  s’appelle « Fantasia ».

Les nomades s’habillent avec des vêtements fluides afin que la transpiration s’évapore facilement.

Sur la 2ème photo, il y a  sac en cuir qui pouvait avoir différentes tailles, et de belles décorations comme des broderies, perles…Ici, il y a de la soie et le vert est de la teinture de plantes (sac touareg, fin XIXème s.) Il se met sur le dos des chameaux ou des dromadaires.

Sur la 3ème photo, nous pouvons apercevoir un dromadaire. Dans le désert, les nomades utilisent beaucoup le dromadaire car il peut marcher 50 km sans boire. Par contre il ne va pas très vite et aujourd’hui, on peut utiliser un 4 x 4 !

Eva-Lina, Lilabac-a-roffit

Le bac (une sorte de grande barque à fond plat) servait à transporter des vaches, des personnes de l’autre coté de la rivière. On tirait le bac avec une corde attachée à des poteaux fixés au fond de l’eau. Cela permettait aux vaches d’aller pâturer de l’autre côté de la rivière dans les prairies.

Marvin et Paul

f14aLe cheval est le plus ancien moyen de transport : nous l’avons dressé pendant plusieurs époques. Au musée, nous avons vu des étriers, des fers à cheval (comme sur la photo), des éperons, des selles…Les plus vieilles traces proviennent du Néolithique. Le cheval servait pour la guerre (les chevaliers), à tirer des charrues, des charrettes…

Kézia et Leeloo

C’est l’Houmeau au XIXème siècle (tableau de G.Boucart, 1927). On aperçoit le bord de Charente. Il y a un bateau au bord du quai, c’est une gabarre. La gabarre est un bateau à fond plat, au mat repliable pour naviguer sur les fleuves et pour pouvoir passer sous les ponts. Quand elle passait sous les ponts, elle était tirée par des femmes, des chevaux, sur les sentiers de hallage (la coulée verte aujourd’hui). La gabarre permettait de transporter des marchandises, comme ici on voit des tonneaux car en Charente, on fait du cognac. La petite grue verte servait à déposer les marchandises sur la gabarre

derrière la gabarre, on voit un bateau lavoir avec une petite tente blanche pour que les femmes soient abritées. Elles nettoyaient le linge dans la Charente. C’était un bateau fixe.

Anna, Sarah

Relecteur Emmanuel

Poèmes marins par les CM2

Dans notre classe, tous les élèves ont écrit  un poème marin et un dessin de bateau ( picot, caravelle, frégate) avec des craies grasses. Il fallait faire des rimes et en même temps raconter une histoire. Ce n’ était pas facile. Ensuite, on a choisi les poèmes pour les mettre sur le blog, pour cela, on a voté.

Voici les poèmes que nous avons choisis ainsi que tous nos dessins.

Bonne lecture !

Leeloo et Mélouan

img_4022 img_4023 img_4026

Nouveau pays

Les navigateurs voyagent

vers un nouveau pays

ils ont construit un bateau avec des cordages

avec un pont.

Un pays regorgeant de trésors

nous allons à la conquête d’or

de ce mystérieux pays

très loin d’ici.

Les habitants vont cueillir des fleurs pour mes matelots

nous partons sur l’eau avec mes matelots

à la conquête de ce pays

avec notre magnifique sourire.

Nous traverserons des torrents déchaînés

avec des marins enchaînés.

Nous mangerons du cuir

avec un peu de bouillie.

Nous arriverons dans ce pays

à la recherche de soieries.

Nous reviendrons de ce pays

plein de trésors et chargés d’or.
Marvin

img_4027 img_4025 img_4028

Le long voyage

Sur l’océan,

Une horde de goélands,

Voyage

A travers nos cordages.

Notre belle caravelle en or,

A la conquête de trésors

File comme le vent,

Qui apportait Magellan

Sur l’eau,

A San Francisco.

Sur les îles

Dauphin, marin,

Requin, indien,

Ne font qu’un.

Dans la mer salée,

Nos reflets se noient,

Sans qu’on puisse

Les sauver.

Les aventuriers,

Naviguent aux cotés,

De Jacques Cartier,

Près de ces rochers.

Dans ces îles désertes,

Le tropique est plein

De plumes de mouettes

Et de tempêtes.

Nous hissons la grand voile,

En regardant les étoiles.

En avant toute !

La frégate,

Lança à la mer, des chaloupes

Puis changea de cap.

Le monde est rond,

Et Christophe Colomb

Le savait.

Son voilier,

Est plein de perroquets,

Plein d’épices,

Et plein de biscuits.

Sur la route,

Écoute,

Cette mutinerie !

Eva-Lina 

img_4029 img_4034 img_4030

Belle Caravelle

Oh ! belle caravelle des océans

belle caravelle des goélands

grande caravelle qui danse sur les flots

magnifique caravelle des matelots

Oh ! belle caravelle des cent tonneaux

dans ces tonneaux le vin couleur sang

qui naviguait sur des ouragans

dont les grands chants des coqs

sous les coques

des matelots

qui se privaient de bonne eau

Ceux qui ne voulaient pas écouter

avaient le risque de se faire noyer

Nous prenons la bonne route

du mois de février jusqu’au mois d’août

La plume du capitaine

qui écrivait sur le dos des baleines

Pour envoyer les messages

aux autres bateaux sur le rivage

Belle caravelle qui parle aux baleines

Grande caravelle qui garde l’océan

qui fait chanter les goélands

ne pas écouter était le risque de couler dans les marais…

Paul

img_4031 img_4032 img_4033

Des vacances mouvementées

Un jour, des vacanciers

Sur leur beau voilier

Étaient en train de pêcher

Soudain, un perroquet

Qui avait l’air tout affamé

Arriva sur le voilier.

Plus tard, un pélican

Sortit de l’océan

Avec un grand trésor

Qui est en or.

Quand soudain, un boulet

Vint percuter le voilier.

C’étaient des pirates

Sur une frégate

Qui avait l’air mignonne

Et qui s’appelait Hermione

Avec dessus 100 matelots

Qui allait à San Francisco !
Nathan

img_4035 img_4084img_4086

Navigateurs en voyage

Les navigateurs partent en voyage

Sur de belles frégates

Ils affrontent de grandes tempêtes

Et parfois disparaissent

Ils rencontrent souvent des goélands

Qui sont beaux et grands

Les navigateurs remontent des fleuves

Où ils découvrent de nouveaux paysages

Où ils peuvent

Aussi faire des naufrages

Puis, ils s’en vont vers des îles

Observer le pays

Les navigateurs repartent

Pour aller jusqu’à l’océan

Ils vont contourner des caps

En chantant

Enfin ils reviennent au port

Quand ils ont trouvé de l’or.

Lana

img_4087

L’ île enchantée

Nous voyageons sur des caravelles

Nous chantons une chanson belle

Nous sommes partis chercher un trésor.

Là-bas je trouverai une bague en or !

Débarquant sur l’île enchantée

Nous prenons tous nos armes

Car l’île est habitée

Nous craignons de nous faire attaquer par des pirates

Nous prenons tous une carte

Et chacun part de son côté

Après deux heures à chercher le trésor

On se rend tous au bateau où

Nous prenons un goûter tous ensemble

Juste après, j’aperçois de la lumière

Je m’y rends courant comme un fou

Et là je vois le trésor !

J’appelle tous mes moussaillons

Nous partageons tous les lingots d’or

Et là, j’aperçois une bague en or

Enfouie dans le sable

Avec cette bague en or

J’épouserai Manon.

Brayan

img_4088

Belle caravelle

Belle caravelle

Qui traverse la terre si ronde et si belle

Avec cette eau si salée

Et c’est le bateau qui percute les rochers

Ces beaux océans

Ces beaux pélicans

Et tu navigueras ces jours si tristes et si lents

Et je voudrai que tu reviennes dès maintenant

Je ne peux plus attendre, tu me manques terriblement…

Emma

Les pirates

Les pirates vont dans une île déserte

une île abandonnée, certes.

Mais pour trouver un trésor

idéal, pour trouver beaucoup d’or.

Les naufragés traversent des tempêtes horribles

des vagues, des pluies, des vents terribles.

Enfin la tempête s’est arrêtée

Enfin nous pouvons naviguer!

Nous arrivons sur notre belle île

Allons chercher le trésor sur cette île

Nous traversons une forêt tropicale

avec des serpents,des tigres et des chacals

Et nous voyons la pyramide sur l’île

avec une carte qui montre l’intérieur de la pyramide

Et nous voyons une porte qui s’ouvre

Ils suivent le chemin et ils voient enfin le trésor !
Youani

Le marin qui avait plein de trésors

Il était une fois un marin

Qui s’appelait Valentin

Embarqué dans un bateau

C’était un pico très beau

Ils partent à la conquête

De marionnettes,

De San Francisco

Ils ont 400 tonneaux

Avec une belle caravelle

Ils ont une grande nacelle

Ils embarquent avec un perroquet

Il est très plumé

mais il est enrhumé

Au loin une ile à perte de vue

Jamais il ne l’aurait cru

C’était une ile en or

Avec plein de trésors !

Mathis

La mythologie au musée d’Angoulême

Vendredi 17/06/2016, nous sommes allés au musée d’Angoulême (à la suite de l’exposé de Zoé et Nathan) pour observer des œuvres mythologiques.

C’est Émilie Falk qui travaille au musée qui nous a fait visiter.

La consternation du roi Priam

Pour débuter, nous avons regardé un grand tableau montrant la guerre de Troie.

Tout a commencé lors d’un banquet entre dieux : la déesse de la discorde (Éris) qui n’est pas invitée au banquet lance une pomme en or sur laquelle est écrit : « pour la plus belle femme du monde « . Alors toutes les déesses ont commencé à se disputer pour savoir qui allait la prendre. Zeus,seul, pouvait prendre cette décision mais pour ne pas créer d’embrouilles, il en choisit trois et donne cette responsabilité à Pâris (le fils de Priam, roi de Troie déguisé en berger). Pâris, entre les trois déesses, a choisi Aphrodite car elle lui propose la main de la plus belle femme au monde, Hélène.                            Un soir Pâris alla voir Hélène et lui demanda de s’enfuir avec lui et elle était d’accord . Et ils partirent tout les deux. Malheureusement, Hélène était la fiancée du roi de Sparte, cela créa la guerre de Troie.

Sûr le tableau on voit Achille sur son char trainant Hector (frère de Pâris) mort et Pâris se cachant les yeux de honte. Ainsi que le roi Priam, la reine de Troie, la femme d’Hector et la sœur de Pâris et d’Hector en train de souffrir devant cette scène horrible.

May-Lyn et Zoé

La douleur d’Orphée

Nous avons vu une petite statuette qui représentait Orphée. Orphée est un homme, son attribut est la lyre et on dit qu’il joue aussi bien de la lyre qu’Apollon. Pourquoi cette statuette s’appelle-t-elle »La douleur d’Orphée » ?

Parce qu’Hadès le dieux des enfers, a gardé la femme d’Orphée, Eurydice car elle était morte par une morsure de serpent. Orphée décide alors de sauver sa femme en descendant aux enfers. Il voit Cerbère le chien à trois têtes qui garde les enfers, donc  pour endormir le chien, Orphée a joué de la lyre. Alors Hadès, voyant un humain qui avait réussi à franchir sa porte, a donné un défi à Orphée : c’était de ne pas se retourner pendant qu’Eurydice le suivait sur terre, sinon ça serai trop facile de récupérer les morts.

Malheureusement, Orphée s’est retourné avant que sa femme ne soit sur terre. La porte s’est refermée et Eurydice est définitivement morte.

David et Nathan

Vénus et Adonis

Vénus et Adonis est un tableau montrant Vénus priant Adonis de ne pas aller à la chasse. Comme elle était une déesse qui pouvait lire l’avenir elle avait vu que son Adonis chéri allait périr à cause d’un sanglier. Adonis qui était le meilleur chasseur de son village n’a pas écouté ce que Vénus lui avait dit. Il a péri comme dans la vision de Vénus.

Sur se tableau le peintre a représenté deux moments :

– on voit Vénus et Adonis s’enlacer.

– on voit Adonis mort dans la forêt sombre.

Zaklina, Zoé

Psyché

C’est une fille mortelle très belle que les gens considèrent comme une déesse. Certains trouvent qu’elle est encore plus belle qu’Aphrodite ce qui met en colère Aphrodite et elle veut tuer Psyché.

Son père veut qu’elle se marie mais vu que tout le monde la considère comme une déesse, personne n’ose lui demander sa main. Son père va voir un devin parce qu’il ne sait pas quoi faire. Le devin lui dit qu’il faut la jeter du haut d’une falaise pour la tuer. Mais quand son père la jette du haut de la falaise, le vent la rattrape et l’amène jusqu’au palais de Cupidon, le fils d’Aphrodite, qui l’aime. Mais Cupidon ne veut pas se montrer car c’est le fils d’Aphrodite et elle déteste Psyché. Cupidon et Psyché se marient, Psyché passe ses journées seule dans sa magnifique demeure et elle ne passe du temps avec son mari que quand la nuit est tombée.

Plus tard, Psyché invite ses sœurs qui lui donnent des mauvais conseils : Elles lui disent qu’elle doit découvrir qui est son mari alors que Cupidon ne veut pas. Une nuit Psyché prend une lampe à l’huile et va dans la chambre de son mari dont elle éclaire le beau visage pour le voir. Mais sans le vouloir, elle fait tomber une goutte d’huile très chaude sur l’épaule de Cupidon. Il se réveille et se sent trahi alors il s’en va !

Plus tard dans le mythe, Aphrodite fait subir plein d’épreuves mortelles à Psyché mais heureusement Psyché survit. Et après, Cupidon qui aime Psyché revient.

L’attribut de Psyché est la lampe à huile. Mil et Milo

La meilleure planche de BD des CM2

En janvier et février, nous avons lu des B.D. en classe et nous avons fait un rallye lecture spécial BD. Nous avons aussi créé notre propre BD ! Ensuite, nous avons voté pour la planche la plus lisible et la mieux dessinée.

C’est Zoé qui a eu le plus de voix (12). Aurélie et Baptiste

Cette BD montre L4S (le nom de mon club) qui voyage dans les dimensions. Zoé

C’était trop beau !

BD ZOE - 1 BD ZOE - 2 BD ZOE - 3

BD ZOE - 4 BD ZOE - 5 BD ZOE - 6

BD ZOE - 7 BD ZOE - 8 Zoé

Exposition à l’Alpha sur la liberté d’expression

Jeudi 28 janvier, les classes de CM1 et CM2 de l’école sont allées à l’Alpha visiter une exposition intitulée #Jedessine. En voici quelques souvenirs…

Visite des panneaux

Avec un animateur et une animatrice de SOS Racisme nous avons parlé des panneaux sur lesquels il y avait des dessins. Ceux-ci avaient été envoyés par des enfants à Charlie Hebdo après les attentats contre les journalistes en janvier 2015 pour les soutenir. Sur les panneaux, il y avait plusieurs sorte de dessins : humoristiques, effrayants, réels, émouvants…

IMG_2896 IMG_2909 IMG_2898

La laïcité, liberté d’expression

Nous avons discuté avec des membres de SOS Racisme sur différents thèmes, et surtout sur la liberté d’expression. C’est le droit de penser ce que l’on veut : religion, choix différents… mais à condition de ne pas l’imposer, de le garder dans l’intimité. La liberté d’expression, c’est de dire ce que l’on veut sans avoir des propos blessants, racistes, méchants…

IMG_2888 IMG_2887 IMG_2890

Anna et Milo

Notre mur de création

A la fin nous avons dessiné sur un tableau de liberté d’expression. On avait des feutres de toutes les couleurs et de jeunes auteurs pouvaient nous aider à dessiner. Ces dernières ont fait de beaux dessins (l’une d’elle a dessiné un oiseau !). Beaucoup de drapeaux, de « Je suis Charlie », de crayons… ont été dessinés !

C’était touchant de dessiner de belles et tristes choses…

IMG_2927 IMG_2956IMG_2957

IMG_2931 IMG_2944  IMG_2961

Andy et Mélodie

La visite des correspondants

Mardi 16 juin, nous avons rencontré nos correspondants. Au début, certains étaient timides.

Nous sommes allés au musée d’Angoulême pour leur montrer notre exposition. Nous avons fait des groupes. Un groupe a visité notre exposition, un groupe a regardé des dessins animés sur l’Afrique (ça n’a pas marché pour tous les groupes) et regardé des livres sur l’Afrique. Le dernier groupe a répondu à des questions sur un livret dans l’exposition « Afrique, la croisée des mondes », mais celle du musée.

photos corres 16 juin 001  photos corres 16 juin 002  photos corres 16 juin 003 photos corres 16 juin 004  photos corres 16 juin 005

Après, on est retourné à l’école pour prendre les sacs pour aller pique-niquer au bord de la Charente. Monsieur Astoul nous a apporté le pique-nique. On a mangé et on s’est amusé sur les jeux. On a vu un chien sauter dans l’eau, il voulait manger les canards mais ce sont les canards qui l’ont pourchassé.

photos corres 16 juin 006  photos corres 16 juin 007  photos corres 16 juin 008 photos corres 16 juin 009

On est retourné à l’école et on a fait 2 groupes : un dans la classe et un dans la salle d’arts plastiques. On a aidé nos correspondants à faire des arbres à palabres. Ils étaient tous jolis.

photos corres 16 juin 010  photos corres 16 juin 011  photos corres 16 juin 012 photos corres 16 juin 013  photos corres 16 juin 014  photos corres 16 juin 015 photos corres 16 juin 016  photos corres 16 juin 017  photos corres 16 juin 018 photos corres 16 juin 019  photos corres 16 juin 020  photos corres 16 juin 021 photos corres 16 juin 022  photos corres 16 juin 023

Cette journée était super, on s’est bien amusé. Mardi 23 juin, nous irons les voir à Vars.

Leeloo, Marvin et Yanis, CE2